Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Éphéméride du Farfadet, #Les cahiers du Martiniste

Pour qui veut les découvrir dans leur ensemble, ces contes de l'Avent commencent ICI

Cahier de Contes de l'Avent réalisé en Décembre 1983 : illustration et scripts de Jean-Louis Beuché compagnon du pavillon "Saint-François" au Centre saint-Martin à Etrépagny (Eure) - Ci-dessous, la retranscription du texte à la disposition de celles et ceux qui aimeraient les conter à leurs enfants et petits enfants chaque soir de ce temps de l'Avent...

Cahier de Contes de l'Avent réalisé en Décembre 1983 : illustration et scripts de Jean-Louis Beuché compagnon du pavillon "Saint-François" au Centre saint-Martin à Etrépagny (Eure) - Ci-dessous, la retranscription du texte à la disposition de celles et ceux qui aimeraient les conter à leurs enfants et petits enfants chaque soir de ce temps de l'Avent...

 L’Ange Mauve – 23ième soir – Quatrième Dimanche de l’Avent …


    Le dernier Dimanche avant Noël, c’est un grand Ange, au manteau d’un violet très tende et chaud, qui apparaît au ciel et passe au-dessus de toute la Terre. Il tient dans sa main ne grande lyre.  Il joue sur cette lyre, une musique très douce en chantant un chant très harmonieux d’une magnifique voix claire et haute comme une voix cristalline… Mais, pour l’entendre il faut avoir un cœur silencieux et attentif.
    Il Fait résonner sur toute la Terre le grand chant de la Paix, le chant de l’Enfant de Noël et du royaume de Dieu … Beaucoup de Petits Anges l’accompagnent, et eux aussi, chantent et jubilent dans le ciel illuminé par leur splendeur…
    Alors, toutes les graines qui dorment dans la terre, se réveillent, La Terre elle-même, écoute et tressaille. Le Chant des Anges lui annonce que Dieu ne l’oublie pas et qu’un jour, elle sera de nouveau un Paradis.  

  Le Vieux Berger – 24ième soir


    Parmi les bergers qui gardaient leurs troupeaux pendant la nuit de Noël, il en était un qui était très vieux. Il marchait avec peine, en s'aidant d'un bâton.
    Mais son cœur était resté jeune et gai. Chacun l'aimait et l'on venait le trouver si l'on était en peine. Il trouvait toujours les mots qu'il fallait pour redonner du courage. Il avait vécu bien des choses durant sa vie.
    Il avait connu des joies, mais aussi beaucoup de peines. Mais jamais il n'avait perdu confiance. Pendant les veillées c'était lui qui savait raconter les plus belles histoires. Chez lui, dans sa vieille maison, il avait aussi des oreilles attentives pour écouter ses histoires. Il travaillait encore, malgré son grand âge pour élever son petit-fils qui était malade et infirme. Les parents de l'enfant étaient morts tous les deux.
    Lorsque l'Ange eût annoncé la bonne nouvelle, tous se préparèrent à partir, chacun avec son présent. Les amis du vieux berger lui dirent: "Grand-père, tu n'arriveras jamais à temps, tu vas trop lentement. Viens, nous te porterons à tour de rôle." "Mais non, mon ami, allez, je ne veux pas vous retarder. L'enfant merveilleux vous attend. Ne craignez rien pour moi. Tout ira bien." Et voici qu'en cette nuit extraordinaire il lui fut donné de marcher comme lorsqu'il était jeune. Il suivit les autres sans peine et arriva à la crèche parmi les premiers. Il se prosterna et adora l'enfant Jésus. Quand il se releva pour partir, son regard était pourtant un peu triste. Il pensait à son petit-fils qui ne pouvait pas marcher et ne pouvait pas venir voir le petit enfant. Il décida de bien admirer encore ce petit Enfant, pour tout garder dans son cœur et surtout pour bien raconter à son petit fils la merveille qu’il avait vu de ses vieux yeux. En sortant de l'étable son regard fut attiré par quelque chose qui brillait. C'était un joli cristal de roche. Le vieux berger le ramassa pour l'offrir à son petit-fils.

Suite en lien ci-dessous...

Commenter cet article

domi 21/12/2019 11:52

c'est très beau comme toujours,merci belle âme !

manou 21/12/2019 07:32

Une belle suite...je les lirai à mes petits pendant les vacances c'est certain ! belle fin d'année, je mets mon blog en pause aujourd'hui

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog