Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #D'Hier - d'Ici et d'Ailleurs ...

Il y a comme ça des signes manifestés par les éléments qui peuvent être précurseurs d’événements à venir dont on ne peut exactement savoir ce qu’ils comportent mais néanmoins, nous permettent de  ressentir que la nature exceptionnelle desdits signes, augure de lendemains aussi exceptionnels, porteurs de bons ou mauvais aléas …

Ainsi, quand au cours de ce doux après-midi de Noël 1999, le ciel se chargea de nuages bourgeonnants en même temps que d’électricité au point que le tonnerre gronda et que des éclairs zébrèrent l’horizon, je me suis fait intérieurement cette réflexion : « orage à Noël ne présage rien de bon …»

Sans vouloir être fataliste, cela s’avéra vite catastrophique car dès le lendemain une tempête d’une rare violence baptisée ouragan Lothar, a traversé tout le nord de la France provoquant des dégâts incommensurables qui, de manière indélébile, ont marqué les mémoires d’autant que 36 heures après, une seconde tempête aussi violente, baptisée ouragan Martin, balayait cette fois, la partie sud de l’hexagone … Les conséquences se soldèrent par un nombre incalculable de sinistres dont, en certains endroits, un quasi anéantissement d’espaces naturellement boisés… une véritable catastrophe nationale !…  

A cette époque nous étions encore en activité au Centre Saint-Martin à Etrépagny (Eure)...

Trois jours plus tard, Le passage à l’an 2000 qui suivit se fit, malgré cela, dans la liesse populaire et ce à l’échelon planétaire …
Nous entrions dans le 3ème Millénaire …

Ci-après, quelques photos de l'événement alternent avec les pages de mon journal de bord où sont consignées - en notes prises à la hâte - la succession des faits et les impressions du moment, correspondant à chacune de ces journées de cette mémorable fin décembre 1999.

Centre Saint-Martin, sur le chemin menant au château, le prunus abattu...

Centre Saint-Martin, sur le chemin menant au château, le prunus abattu...

Il y a 20 ans : Lothar et Martin ...
Route de Doudeauville, face  au pavillon Saint-Georges,  le tronc et les branches d'un frêne gigantesque coupent la voie.

Route de Doudeauville, face au pavillon Saint-Georges, le tronc et les branches d'un frêne gigantesque coupent la voie.

Il y a 20 ans : Lothar et Martin ...
Route vers Etrépagny, un grand sapin n'a pas résisté aux vives bourasques...

Route vers Etrépagny, un grand sapin n'a pas résisté aux vives bourasques...

Il y a 20 ans : Lothar et Martin ...
Route d'Etréapagny au niveau de la Bonde, d'autres grands arbres tombés au sol ferment le passage.

Route d'Etréapagny au niveau de la Bonde, d'autres grands arbres tombés au sol ferment le passage.

Il y a 20 ans : Lothar et Martin ...
Centre Saint Martin... mais où donc est passé le toit du poulailler ?...

Centre Saint Martin... mais où donc est passé le toit du poulailler ?...

Il y a 20 ans : Lothar et Martin ...
Le toit du poulailler, le voici dans le grand jardin potager, plié par la tempète qui lui a fait franchir le mur d'enceinte...

Le toit du poulailler, le voici dans le grand jardin potager, plié par la tempète qui lui a fait franchir le mur d'enceinte...

Il y a 20 ans : Lothar et Martin ...
 Deux pages de "L'impartial", journal local, nous montrant des clichés des ravages de la tempête Lothar...
 Deux pages de "L'impartial", journal local, nous montrant des clichés des ravages de la tempête Lothar...

Deux pages de "L'impartial", journal local, nous montrant des clichés des ravages de la tempête Lothar...

Commenter cet article

Claude Lepenseur 31/12/2019 09:43

Cette tempête a marqué les mémoires, je me souviens de cette année 1999 et de la peur qui nous paralysait
Amicalement
Claude

Farfadet 86 31/12/2019 10:21

Bonjour Claude,
On l'a appelé la tempête du siècle... juste comme celui-là allait cesser d'être, à ce seuil de l'an 2000
Et ça fait déjà 20 ans ...
Que des "20" dans cette date
Et que du vin à faire couler à fond de gosier pour bien finir l'année et commencer la Nouvelle...
Non en vain mais en vin, en Vingt !...
Bonnes fêtes de la Saint Sylvestre, ami Claude!...

éliane roi 30/12/2019 16:56

Coucou Farfadet du Poitou et des environs ! Tu es bien courageux de raconter tout ça une veille de réveillon ! Moi si je racontais la tempête(de joie) de 1999, ce serait trop long. Et là, j'ai des truffes à faire, une bûche et quelques préparatifs de dernière minute...
Grosses bises à vous deux et passez de bons moments, avec ou sans cheminée, avec ou sans musique, mais avec beaucoup d'amour.

éliane roi 01/01/2020 09:43

Si tu veux boire un coup entre potes, viens dans l'Autocar en folie............. on se marre depuis hier soir et la journée n'est pas finie....................... Grosses bises !

Farfadet 86 31/12/2019 10:14

Merci, Éliane de ces chaleureuses paroles et de ces vœux réjouissants.
Oui, depuis 1991, je publiais tous ces faits singuliers ou extraordinaires, les greffant à notre quotidien familial et professionnel, tellement liés, grâce à l'ordinateur qui était aussi entré dans notre vie du moment.
D’abord un Amstrad 7128 + relayé, en 1997, par un PC Packard bell nanti d'Internet via un modem de 36K... déjà tout un progrès...
Oui la Tempête de décembre 1999 ce n'était pas dans un verre d'eau... d'autant qu'à cette fin d'année les verres se remplissent avec tout autres chose que de l'eau...
Bises joyeuses et chaleureuses des farfadets du Poitou.

claudeleloire 30/12/2019 13:48

le phénomène n'est pas nouveau, il est de ces tempêtes qui décoiffent et je plains tous ceux qui vivent sur leur passage ... les incendies et les inondations ne valent pas mieux ... on espère s'en passer en 2020 ...
joyeuses fêtes aux Farfadets
amitié .

Farfadet 86 31/12/2019 10:03

Merci de ton passage Marie-Claude.
Quand la Nature se rebiffe, elle ne fait pas dans la demi-mesure...
C'est à la fois redoutable et spectaculaire.
Drame et tragédie... Le genre s'adapte à la monstruosité de l'instant...
Nous sommes si petits face à tous ces déferlements ...
Et si nous en tirions les bonnes leçons ?....
Faire de l'ouragan un bon vent, une bise, un effleurement avant de toucher du doigt de l'Esprit le cœur brûlant des sublimes vérités...
Joyeuses fêtes à Vous Amis Belges.

domi 30/12/2019 13:16

Des moments inoubliables que tu contribues à faire entrer dans la postérité
mais sur un blog, c'est un peu long à lire...

Farfadet 86 31/12/2019 09:52

Tu as raison Dominique mis on n'est pas obligé de tout lire surtout que ces notes relevées à la va-vite, ne sont pas rigoureuses question style et orthographe. pour moi il importait de circonstancier l'événement avec tout ce qui collait à la vie autour. Le quotidien désinhibé rendu dans tous ces aspects du vécu entre banalité et anecdotique...
Des instants de vie heure par heure... il faut lire en diagonale comme un coup de vent qui de l'horizon traverse l'étendue des flots bleus et vient frapper la voilure tantôt comme une gifle, tantôt comme une caresse. ...

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog