Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Patrimoine
La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...
La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...
La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...

La cathédrale Saint Pierre de Poitiers - Palais de justice - Charpente au-dessus de la salle des pas perdus - Survol à l'approche du château de Oiron -Temple et Eglise à Vançais (79) ... - Chèvres de la race poitevine - Cordonnier et tanneuse de peaux de poissons - Cabanes d'ostréiculteurs à Fort Royer - Tortue prenant le grand large ...

- Des Racines et des Ailes - en Poitou...

Hier soir, nous avons suivi avec beaucoup d'intérêt l'émission Des Racines et des Ailes consacrée à notre région intitulée : du Poitou aux îles des Charentes.
Tournée en mai et juin  2018 dans la Vienne, à Poitiers et Vellèches notamment, l’émission, a été diffusée ce mercredi 3 avril, en prime-time sur France.3.
. « L’idée est toujours de partir à la rencontre d’un territoire avec des gens qui font découvrir les lieux », expliquait la réalisatrice Léni Mérat, lors du tournage à Poitiers.

Le parcours les impressions...
Après la bande annonce de Carole Gaessler  nous présentant les sujets de cette nouvelle rubrique de « Passion Patrimoine », nous survolons la région dans un petit avion de tourisme à bord duquel Marie-Pierre Baudry, auteure de nombreux ouvrages historiques et rédactrice en chef de la revue régionale « Le Picton » nous commente les sites survolés caractérisés par des châteaux : Angles sur l'Anglin, Château de Masseuil dans la commune de Quinçay, dans la Vienne, le château de Maisontiers, le château de Oiron, la ville médiévale de Parthenay dans les Deux-Sèvres et retour à Poitiers après être passé au-dessus de la cité médiéval de Chauvigny.
Tout au cours de ce vol, on en prend plein les mirettes, nous réjouissant de la découverte de quelques beaux spécimens historiques de notre patrimoine où, bien sûr, on regrette de ne pas avoir vu tant d'autres beaux sites classés de notre région... mais l'émission a un axe à suivre et une thématique imposée par l'histoire des lieux autant que par l'histoire des humains les ayant habités au cours des siècles passés et ceux y demeurant et s'y activant encore aujourd'hui.
En survolant ainsi quelques pans de l'Histoire mais aussi quelques pans d'activités humaines, cela a tôt fait de constituer 2 heures 5 de programme.
A ce titre, on peut déplorer que le reportage sur le château de Marmande à Vellèches a été coupé au montage pour privilégier le littoral et les îles de la Charente-Maritime jugés plus attractifs pour les téléspectateurs que les confins du Poitou...

 

undefined
Vitrail de la Crucifixion à la Cathédrale Saint-Pierre de Poitiers.

De retour à Poitiers le reportage met l'accent sur la mutation dédiée à la Culture du Palais de justice jusqu'à ce jour, sis dans la résidence médiévale des Comtes de Poitou et dont toute l'administration avec l'ensemble de son personnel siègent maintenant à la nouvelle cité judiciaire dans l'ex lycée Jésuites « Les Feuillants » racheté par la ville il y a une dizaine d'années et maintenant entièrement restauré.
Dans cette ancienne résidence des comtes de Poitou et ducs d'Aquitaine, du Moyen Age à la Révolution française, on peut admirer l'une des plus belles et vastes salles des Pas perdus d'Europe.
De la ville, nous découvrons la cathédrale Saint Pierre vaste et parée du vitrail le plus ancien de l'époque médiévale représentant la crucifixion où dans le lobe inférieur on remarque que les donateurs sont sans aucun doute Éléonore d'aquitaine et son époux Louis VII. Nous pénétrons également dans le baptistère Saint Jean, un  édifice religieux exceptionnel remontant au IVe Siècle et dont on peut voire encore la cuve baptismale primitive.
Nous en restons là de la visite de la ville où nous ne verrons rien de l'église romane Notre Dame la Grande dont on suppose qu'elle nous sera certainement présentée dans un numéro ciblant plus les édifices romans du Poitou et de la Saintonge

Poursuivant ce voyage dans le temps et dans l'espace, nous parvenons dans le pays Mellois pour découvrir les paysages forestiers étonnants aux chemins encaissés sous des frondaisons luxuriantes ayant servi de repaires cultuels aux Protestants poursuivis et harcelés par les dragonnades mises en place aussitôt après la révocation de l’Édit de Nantes en 1685 par Louis XIV. A ce moment du reportage on est saisi à la vu d'un temple de l'église réformée au style très rudimentaire faisant face à l'église traditionnelle du culte catholique dans un petit village du bocage deux-sèvriens. Puis, comme réponse aux Huguenots résistants, nous découvrons alors la somptueuse abbaye royale de Celles sur Belle.  

De là, nous arrivons à la typique et esthétique chêvrerie de Mathias Chebrou un des rares éleveurs caprins de la région à promouvoir « la Poitevine », une race de chèvres qui a failli disparaître. Nous assistons à la promenade matinale de son splendide troupeau puis à son retour au bercail pour y être nourri et trait. Le bien-être de ces adorables biquettes trouve son apothéose dans l'écoute de la musique de Mozart particulièrement apaisante pour ces animaux. La production en lait de qualité s'en ressent, un lait qui est aussitôt utilisé pour l'élaboration de fromage fort apprécié sur les marchés des environs tel celui de Niort comme par certain grand chef qui le cuisine en l'alliant à du poisson … eh oui, c'est surprenant mais, parait-il, délicieux....

Après un bref survol du marais poitevin, nous arrivons sur le rivage charentais de la côte Atlantique...  Survol  des îles de Ré, d'Aix et d'Oléron. Sur cette dernière, le village de Fort-Royer rénove ses cabanes de pêcheurs. Portraits d'ostréiculteurs jeunes et anciens. Sur l'île d'Aix quatre nouveaux insulaires ont changé leur vie de citadin ou de fonctionnaire pour devenir artisans : cordonnier, créatrice d'objets de maroquinerie à base de peaux de poissons tanées, brasseurs de bière ...
 .Le voyage s'achève sur l’île de Ré où des scientifiques de l'Aquarium de La Rochelle devant de nombreux spectateurs relâchent six tortues au pied du phare de Baleines.

23 H10, nous n'avons pas vu le temps passer...  hélas, nous n'avons pas pu admirer certains sites qui nous sont plus familiers et qui auraient mérité qu'on nous les présente et détaille... Il n'empêche que les images et les séquences que nous avons regardées avec intérêt nous ont néanmoins permis de découvrir certains aspects peu connu de nous appartenant à ces richesses du pays poitevin. En outre, nous étions ravis de savoir que des femmes et des hommes s'intéressent de près à ce patrimoine d'exception mais aussi à celui de moindre renommée, que d'autres se sont donnés pour missions de sauver des races d’animaux ou bien de les soigner avant de les restituer à leur environnement tandis que d'autres encore retournent à une vie plus proche de la nature pour y effectuer les gestes nobles des savoir-faire artisanaux.

Cette émission porte bien son nom nous plongeant dans les racines du passé et favorisant l'envol de ceux qui s'élèvent à tire-d'aile vers l'avenir de nos régions, mettant la culture au centre de l'économique qui la sert.

Commenter cet article

eliane roi 05/04/2019 08:31

On l'a enregistrée. Des Racines et des Ailes est une très belle émission ; les paysages sont souvent splendides et les explications intéressantes. Sans être chauvins, notre pays est magnifique et on en apprend tous les jours. Ces journalistes doivent se régaler à tourner des images pareilles ! Longue vie à cette émission !

domi 05/04/2019 00:02

une belle émission, que je trouve parfois imparfaite, mais qui à le mérite d'exister, à l'occasion je verrai ta région avec plaisir

claudeleloire 04/04/2019 18:04

je suis très attachée à ma région tout comme toi à la tienne, et regarder un reportage sur le fait nous rend tout émoustillé, on croit tout connaître de ses origines mais que nenni, il s'en est passé des choses avant nous ...qu'on aime découvrir !
amitié à vous deux .

claudeleloire 04/04/2019 18:04

je suis très attachée à ma région tout comme toi à la tienne, et regarder un reportage sur le fait nous rend tout émoustillé, on croit tout connaître de ses origines mais que nenni, il s'en est passé des choses avant nous ...qu'on aime découvrir !
amitié à vous deux .

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog