Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les cahiers du Martiniste

Réédition d'un article publié initialement le 05/12/2018 à 08:14

Les Fêtes de Fin d'année approchent et Noël se prépare maintenant...

Ce plaisir festif, ne serait-il pas déjà dans tous ces instants de la préparation ?...

Les Compagnons de l'atelier Ecureuil - Ponçage en duo ... sacrée ambiance au travail !... Les Compagnons de l'atelier Ecureuil - Ponçage en duo ... sacrée ambiance au travail !...

Les Compagnons de l'atelier Ecureuil - Ponçage en duo ... sacrée ambiance au travail !...

Les lutins de l'atelier Écureuil au travail...

La vie est toujours pleine de surprises...  vous faites des projets, vous optez pour des orientations et bien sûr rien ne se révèle comme vous l'avez souhaité initialement.
Ainsi, moi qui aurait tant aimé devenir styliste en matière de dessin de carrosseries automobiles (deseigner), n'ayant ni la formation ni les diplômes requis, dans la vie active, je me suis retrouvé à faire un tout autre travail qui n'avait rien à voir avec mes souhaits professionnels.
Du technique industriel convoité, se retrouver dans le social, tel fut mon destin. En Automne 1965 tout un concours de circonstances fit que j'arrivais au  Centre Saint Martin où je fus employé comme éducateur stagiaire pour travailler auprès d'adolescents et adultes handicapés mentaux. A l'époque je pensais que ce serait une situation temporaire, espérant que, tôt ou tard, l'occasion se présenterait pour rebondir sur mes aspirations de dessins automobilistiques. En fait, cela devait s'avérer comme chimérique car j'ai effectué tout mon temps de carrière, ou presque, dans l'institution citée ci avant.
Mais, si dans l'existence le sort qui nous est alloué semble, à priori, toujours hasardeux il en demeure souvent qu'un trait d'union s'établit entre dessein et destin, au point qu'ici, le dessin, ce troisième homonyme, y trouve aussi curieusement que judicieusement sa place.
Je m'explique : Passant sur les péripéties qui émaillent mes débuts dans une profession embrassée sans vocation particulière et que j'accomplissais contre mon bon gré, je découvrais, petit à petit, tout l'attrait humain et les avantages culturels y attenant. Moi qui n'était nullement un manuel (si l'on excepte le dessin), j'ai appris à me servir de toutes sortes d'outils allant de la bêche du jardinier, au ciseau à bois du menuisier en passant par la truelle du maçon, tout en accompagnant nos résidents dans la pratique de tâches très diversifiées.
 

Laurent D. Un compagnon concentré pour réaliser un chanfrein sur une potence de trottinette - Pastorale.Laurent D. Un compagnon concentré pour réaliser un chanfrein sur une potence de trottinette - Pastorale.

Laurent D. Un compagnon concentré pour réaliser un chanfrein sur une potence de trottinette - Pastorale.

Ainsi au Printemps 1976, jusqu'alors affecté à l'entretien sur des chantiers extérieurs, je fus parachuté comme moniteur responsable en chef à l'atelier « Écureuil » où il se fabriquait des petits jouets en bois. Jusqu'alors, le travail de ce noble matériau consistait pour moi à enfoncer des clous dans des planches pour les assembler, opération agrémentée au passage par quelques bons coups de marteaux sur les doigts... Sans vouloir "enfoncer le clou", il ne fallait pas m'en demander plus. J'ai donc mis un peu de temps à me faire à ce nouveau travail et c'est petit à petit que j'y ai pris goût et, bien plus encore, lorsque j'ai pu créer de nouveaux modèles... Voilà qui rejoignait mes prédispositions et aptitudes liées au dessin, mentionnées plus haut, dès lors, appliquées aux tracés d'épures de petits jouets en bois s'inspirant du monde animal.

Démarche : A partir de plateaux de bois brut débités en planches grossières séchées plus de dix ans, puis dégauchies aux divers standards d'épaisseurs indiqués, nous les débitions en portion de 80 à 120 centimètres de long pour tracer dessus, à l'aide de gabarits, les épures en silhouette de ces jouets. Le découpage de chaque pièce était effectué à la scie à ruban par l'éducateur responsable de l'atelier.

Jeu de limes et râpes - Ponceuses à mains - La crêche de Noêl avec tous ses composants, animaux et personnages, l'animant.Jeu de limes et râpes - Ponceuses à mains - La crêche de Noêl avec tous ses composants, animaux et personnages, l'animant.Jeu de limes et râpes - Ponceuses à mains - La crêche de Noêl avec tous ses composants, animaux et personnages, l'animant.

Jeu de limes et râpes - Ponceuses à mains - La crêche de Noêl avec tous ses composants, animaux et personnages, l'animant.

Je rapporte maintenant le rédigé d'un petit topo explicatif présenté à chacune des expositions ventes de fin d'année :
 
A l'atelier « Écureuil », la confection des jouets remis à nos compagnons, se fait essentiellement à la râpe, à la "queue de rat", à la lime avec finition au papier de verre avant le passage au chiffon de laine ou de la cire pour lustrage et, en certains cas, le vernissage. Les mises en forme de ces divers sujets stylisés, sont ainsi obtenues par rognage du bois suivant une approche tridimensionnelle suggérant la réalité. Le thème de production de cet atelier, s'est longtemps limité à la réalisation de petits animaux domestiques et de la ferme, puis de la faune des bois et ensuite de la faune africaine.

Au début des années « 80 », une crèche, avec tous ses personnages principaux a été créée et réalisée à plus de 150 exemplaires.

Le "Boby" juste découpé avec ses traits d'épures et différentes phases de la mise en forme par rognages, limage, ponçage jusqu'à la finition du lustrage.Le "Boby" juste découpé avec ses traits d'épures et différentes phases de la mise en forme par rognages, limage, ponçage jusqu'à la finition du lustrage.Le "Boby" juste découpé avec ses traits d'épures et différentes phases de la mise en forme par rognages, limage, ponçage jusqu'à la finition du lustrage.
Le "Boby" juste découpé avec ses traits d'épures et différentes phases de la mise en forme par rognages, limage, ponçage jusqu'à la finition du lustrage.Le "Boby" juste découpé avec ses traits d'épures et différentes phases de la mise en forme par rognages, limage, ponçage jusqu'à la finition du lustrage.

Le "Boby" juste découpé avec ses traits d'épures et différentes phases de la mise en forme par rognages, limage, ponçage jusqu'à la finition du lustrage.

Le "Boby" juste découpé avec ses traits d'épures... Le chien Bobby, en sipo, d'une seule pièce, monobloc, en tant que modèle, est un bon condensé du travail décrit ci-dessus. En effet, sa mise en forme est exclusivement obtenue à la râpe, à la lime et à la "queue de rat" avec finition au papier de verre. La maîtrise en cours de réalisation, consiste à évider, de façon symétrique, les faces et les flancs en galbes échancrés ou saillants à la râpe demi-ronde. Le passage à la "queue de rat" permet d'effectuer la séparation entre les pattes du sujet.Vis à vis de deux Boby finis...
L'Arche de Noé et ses sujets, résument, en réduction, le type des jouets exécutés dans les quinze premières années d'existence de cet atelier.
 

L'ensemble des pièces découpées à la scie à ruban constituant la trottinette. façonage d'un roue en bois à la gouge. montage et finitions. - Trotty'Parade...L'ensemble des pièces découpées à la scie à ruban constituant la trottinette. façonage d'un roue en bois à la gouge. montage et finitions. - Trotty'Parade...L'ensemble des pièces découpées à la scie à ruban constituant la trottinette. façonage d'un roue en bois à la gouge. montage et finitions. - Trotty'Parade...
L'ensemble des pièces découpées à la scie à ruban constituant la trottinette. façonage d'un roue en bois à la gouge. montage et finitions. - Trotty'Parade...L'ensemble des pièces découpées à la scie à ruban constituant la trottinette. façonage d'un roue en bois à la gouge. montage et finitions. - Trotty'Parade...L'ensemble des pièces découpées à la scie à ruban constituant la trottinette. façonage d'un roue en bois à la gouge. montage et finitions. - Trotty'Parade...

L'ensemble des pièces découpées à la scie à ruban constituant la trottinette. façonage d'un roue en bois à la gouge. montage et finitions. - Trotty'Parade...

A partir des années « 90 », l'évolution tenant aux progrès faits par nos compagnons ouvriers, a permis de réaliser des objets bien plus élaborés comme, le cheval à bascule, la trottinette, la brouette, des jouets résultants d'assemblages et nécessitant une approche la fois plus précise et plus technique dans l'exécution.
Un ensemble de trottinettes rustiques à roues en bois...Les pièces détachées en bois de la trottinette...Un compagnon qui place son ciseau à bois pour façonner une roue de trottinette...La brouette, la trottinette et le cheval à bascule sont l'aboutissement de l'apprentissage effectué sur plusieurs années.

Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T. Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T. Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T.
Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T. Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T. Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T.
Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T. Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T. Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T.

Les étapes de la construction d'un cheval à bascule du façonnage méticuleux de la tête aux assemblages sous presses des panneaux constituant membres, flancs et assise avec ajout final de la queue et des éléments de balancement entretoisés - Laurent M. ébarbe les contours de la tête - Robert a effectué la séparation des oreilles à la queue de rat - Jean-Claude polit les parties jointes des flancs qui ont été maintenues sous presse pendant 24 heures - Thierry effectue à la lime les chanfreins sur les contours du "chevalet" que l'on voit, plus loin, complété avec la tête et la queue. L'ensemble est poncé au papier de verre par Eric F. puis par Eric T.

Du fait que ces jouets sont constitués par assemblage, cela a permis de faire réaliser les pièces les composant, par les compagnons de l'atelier, suivant leur capacités : du simple (bras, pied de brouette, guidon de la trottinette ... ) au bien plus compliqué comme la tête du cheval, dont la forme finie, résulte d'un évidage en symétrie pour les parties concaves, l'ensemble ensuite souligné par des chanfreins d'amplitude nuancée...
Des gabarits en contre-plaqués sont donc conservés et répertoriés pour reporter les profils de chaque sujet ou élément composite, sur des planches dégauchies à l'épaisseur voulue.
 

Thierry réalise à la queue de rat puis au rifloir les canelures faisant effet de crinière - l'autre délicate opération est la réalisation à la gouge de l’œil et de la paupière sur la tête du cheval.Thierry réalise à la queue de rat puis au rifloir les canelures faisant effet de crinière - l'autre délicate opération est la réalisation à la gouge de l’œil et de la paupière sur la tête du cheval.Thierry réalise à la queue de rat puis au rifloir les canelures faisant effet de crinière - l'autre délicate opération est la réalisation à la gouge de l’œil et de la paupière sur la tête du cheval.

Thierry réalise à la queue de rat puis au rifloir les canelures faisant effet de crinière - l'autre délicate opération est la réalisation à la gouge de l’œil et de la paupière sur la tête du cheval.

D'un point de vue éducatif et thérapeutique l'accent est mis sur le geste manuel dont l'amplitude sera toujours recherchée pour libérer les tensions et les inhibitions attenantes aux diverses pathologies. L'esthétique contenue dans les mises en formes, la noblesse du matériau au toucher et au façonnage, le parfum naturel, des différentes essences de bois, leurs textures, recèlent des vertus qui favorisent, dans un premier temps, l'apaisement, puis, à la longue, l'épanouissement des personnes présentant des troubles de la compréhension et du comportement.

Test réussi du cheval à bascule par une adorable petite lutine - Dans la chambre d'enfants deux beaux jouets en bois sortis de la hotte du Père Noël...Test réussi du cheval à bascule par une adorable petite lutine - Dans la chambre d'enfants deux beaux jouets en bois sortis de la hotte du Père Noël...

Test réussi du cheval à bascule par une adorable petite lutine - Dans la chambre d'enfants deux beaux jouets en bois sortis de la hotte du Père Noël...

Jouets en bois pour joies enfantines...
A ce projet médico-social s'ajoute la satisfaction de produire des objets de qualité, destinés à des enfants. Ces jouets réalisés dans un matériau noble, doux au toucher, aux coloris naturels et aux formes suggestives permettent à l'enfant de stimuler son imagination en donnant vie à ces pièces qu'il anime librement dans ses jeux.

Commenter cet article

manou 29/11/2019 14:20

Magnifiques ces jouets en bois. J'ai toujours aimé l'odeur de ces différentes essences et le travail du bois et je suis bien certaine que tu as du t'épanouir dans ce métier non-choisi au départ. Nous avons été nombreux à nous rabattre ce que nous offrait le marché du travail mais ensuite, il y a eu de belles rencontres et des découvertes...Merci pour ce témoignage. J'ai toujours privilégié le bois pour les jouets des petits...de mes fils comme de mes petits-enfants mais en grandissant ça change. Bonne fin de semaine

Claude Lepenseur 29/11/2019 09:41

Moi qui ai toujours adoré travailler le bois je me serais éclaté dans ta profession, et qu'elle joie de savoir que ce qui est sorti de l'atelier va faire le bonheur des enfants à noel
Amicalement
Claude

Marynord 28/11/2019 17:14

http://marynord.eklablog.com/commemoration-berry-au-bac-a130319870

Marynord 28/11/2019 17:13

Bonjour, malgré votre ressentiment de n'avoir pu exercer le métier voulu, vous en avez eu un autre qui est presque un sacerdoce, ces jouets en bois sont beaux, ce bois matériau noble qui lorsqu'il est travaillé, laisse des effluves dans les copeaux, j'adore ces objets de bois, merci pour votre visite, et vos mots sur le devoir de mémoire envers nos combattants, oh il n'y a pas de danger que j'oublie, " je baigne " dans un univers militaire. http://marynord.eklablog.com/commemoration-berry-au-bac-a130319870 Amitiés

éliane roi 28/11/2019 14:02

Le travail du bois et de toutes ces matières nobles est très agréable. Ils ont dû se régaler et ce, j'en suis persuadée, dans une bonne ambiance. Avoir un encadrant comme toi ne pouvait que leur faire du bien. Tu as une bonne philosophie de vie, tu es quelqu'un de joyeux, jamais déprimé, malgré les aléas de la vie, et entourer une telle équipe requiert un savoir faire, physique et mental. On est contents de t'avoir dans notre bande.
Ne change pas.

domi 28/11/2019 11:00

ton ancien métier t'imprègne encore, c'est bien sympathique d'évoquer cela

eliane roi 01/07/2019 17:02

J'adore ces ateliers où la fibre artistique peut s'exprimer en toute liberté. Pendant qu'on crée, qu'on dessine, qu'on peint, on vit ! ce n'est que du bonheur. Merci à toi et pour tout ce que tu as fait pour eux. Ils ne l'oublieront jamais, sois en sûr.

domi 05/12/2018 11:35

très intéressant cet épanouissement des gens par l'artisanat, belle évocation l'ami !

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog