Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour, #Les cahiers du Martiniste
L'Avent... un chemin de Lumière...

Ce Dimanche 2 Décembre, jour de la Sainte Viviane, nous voici parvenus au premier Avent, marquant le début de cette magnifique période de Noël…
Croyant, non croyant qu’importe, cette période, au-delà de ce qu’elle promet comme moments festifs, a une importance capitale se dégageant de l’ambiance particulière de cette entrée dans l’hiver tout proche… Oui, c’est au moment où se présente la morte saison que les Chrétiens célèbrent la Naissance du Sauveur…
Noël est une fête qui a un sens profond et cela, depuis la nuit des temps. Certains diront que les Chrétiens s’en sont saisis pour y rapporter l’enseignement tenant à leurs Evangiles… C’est sans doute rester à la surface de l’événement que de s’en tenir à cette considération…
D’abord, il y a toujours eu une origine, ou plus exactement une base de départ à un événement  que l’on célèbre de manière rythmique… On ne s’approprie pas forcément ceux-ci en construisant autour, une nouvelle histoire dont on fera un dogme ou une croyance … il faut savoir que les hommes porteurs de nouvelles impulsions, déclarant certains rituels comme erronés et y substituant de nouveaux, plus en phase avec l’actualité du moment, balayant des dieux dits païens, en les remplaçant par un Dieu providentiel, ont certes réfléchi à ce qu’ils faisaient. Pour cela, ils n’avaient pas seulement recours à la pensée usuelle dite intellectuelle, mais à une conscience supérieure en phase avec les stades d’évolution de notre monde, et  en parfaite harmonie, avec les rythmes éternels de la Nature et de l’Univers leur parlant au niveau de cette conscience supérieure. Disons qu’il s’agit de profondes inspirations attenantes à une pensée de qualité hautement intuitive.

Ainsi Noël est la fête de la Naissance comme Pâques est celle de la ReNaissance, la Saint Jean, celle de la Force de Vie, La Saint Michel celle du dépérissement en prélude à une Nouvelle vie et que caractérise cette lutte entre les forces de la vie édificatrice et les forces sclérosantes de la mort …
Quatre grandes imaginations ponctuent donc le cycle d’une année au début de chaque saison. On les nomme : fêtes cardinales en rapport avec les quatre grandes orientations de l’Espace  et les quatre grandes métamorphoses du Temps en saisons, l’une devenant la suivante et ainsi de suite…

Noël est la première de ces fêtes, à l’aube d’une année nouvelle. Placé là, de façon ni  hasardeuse, ni conventionnelle en se saisissant opportunément de rites anciens pour en créer de nouveaux, mais simplement, parce que du point de vue de l’évolution spirituelle de notre monde, l’avènement de Noël occupe une place centrale, déterminante pour l’humanité entière …
Au fond de nous, si l’on se pose les bonnes questions, Noël répond à notre propre énigme puisqu’il nous fait nous interroger sur le mystère de notre naissance qui, ce jour là, nous place au milieu de la société des humains, eux, au centre du vaste Univers, et à un moment donné et voulu par nous… Noël vient pour recréer ce rapport entre chacun de nous, être, caractérisé par son « ego » et tous les autres êtres humains, ensemble d’égos constituant le tissu social où nous évolueront en lien avec les forces de l’Amour…

L’Avent, cette période de quatre semaines, vient comme un récapitulatif de ces quatre temps de l’année en rapport avec les saisons.
Pour qui veut constituer la crèche en respectant cette progression des quatre Avents, il procédera ainsi :
Au 1ier Avent, il installera son décor avec tout ce qui se rapporte au règne minéral, pierres,  roches et cristaux…
Au 2ième Avent, il plantera les éléments de son décor avec tout ce qui se rapporte au règne végétal…
Au 3ième Avent, il animera son décor avec les créatures appartenant au règne animal …
Au 4ième Avent, il humanisera son décor en plaçant tous les personnages de la crèche, les représentants du genre humain, de Marie avec Joseph, jusqu’aux santons venant offrir, à la suite des bergers, le fruit de leur travail souvent lié aux forces de la terre … Les Rois Mages arrivant les derniers …  

L’enfant Jésus, on ne le place, en toute logique qu’à la minuit, au tournant du 24 au 25 Décembre …  
 

 

L'univers minéral constitue la base de la crêche...

L'univers minéral constitue la base de la crêche...

Le 1er Avent, en rapport avec le règne minéral, nous rappelle que nous sommes des êtres incarnés et habitant un monde dit sensible où le minéral représente ce qu’il y a de plus dense et concentré en tant que substance physique … Dans notre constitution corporelle ce règne minéral est particulièrement présent dans notre squelette. Nos os sont bien ce qu’il y a de plus minéral en nous. Dans notre environnement naturel, les roches, les pierres et tous les minéraux appartiennent à ce règne. Ils constituent la base dite « solide » de notre univers. Ils sont souvent éléments de charpente dans cette édification. Très curieusement, ce règne minéral, tel qu’il se présente à notre perception, est ce qu’il y a de plus récent comme composant de l’univers que nous contemplons présentement. Mais il est aussi ce qui, à l’origine, étant d’essence spirituelle, fut conception remontant aux temps les plus reculés de l’évolution…
Le minéral se situe à un tel niveau de condensation qu’il est dépourvu d’une vie propre sinon que, sur le plan physique, il est soumis à tous agents de dégradation, s’effritant, s’oxydant  voire se diluant, il ne peut, de lui-même, se reconstituer. Pas étonnant qu’au premier aperçu, il symbolise la mort…  Pourtant l’homme, l’utilisant, s’en sert comme matériau de construction, en en faisant des éléments d’architecture, se retrouvant jusque dans sa nature corporel sous la forme de son squelette …

En toute logique, il va être le premier à figurer, en constituant cette ossature à notre crèche.

Faisant partie des traditions et venant des pays nordiques, la couronne de l’Avent se pare de quatre bougies disposées en croix ou en carré. Chaque semaine de l’Avent, on allume une bougie, ce qui fait que quelques jours avant Noël, elles se trouvent être, les quatre, allumées …

Le Calendrier de l’Avent aujourd’hui, hélas, est devenu un objet trop commercial. Pourtant ce calendrier ludique pour les enfants a pour vertu de se préparer joyeusement à la fête de Noël.
Pour les grands, il peut composer un véritable chemin de révélation de soi et de ce que représente la vie.

Écrivant cela, je vous recommande de lire ce merveilleux conte contemporain : "Le calendrier de l'Avent" écrit par Catherine Dutigny qui, sans entrer dans le contexte religieux attenant à cette fête, transmet avec bonheur le véritable message de Noël, ici, pénétré et pétri de toutes les forces d’Amour dont est porteuse cette fête de l’Espérance…

Au 1er Avent, le jardin de mousse et sa spirale de lumière ...

Au 1er Avent, le jardin de mousse et sa spirale de lumière ...

Dans la salle des fêtes du centre Saint-Martin, en présence des résidents, les plus jeunes enfants, dont ceux de tout le personnel du Centre, accomplissaient le parcours en spirale du jardin de mousse, déposant sur les bords une magnifique pomme dans laquelle avait été fichée une bougie … Une musique de lyre et des chants accompagnaient leur progression...  Quand tous étaient passés, le jardin de mousse était illuminé par l’ensemble des petites flammes … Féerie du premier Avent… Les enfants avaient constitué un magnifique chemin de lumière…

Commenter cet article

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog