Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les cahiers du Martiniste
A l'aube des Temps ce qui se créa et se crée sans cesse provient de la division à partir de l’Unité... ainsi va la vie qui croît et prolifère..

A l'aube des Temps ce qui se créa et se crée sans cesse provient de la division à partir de l’Unité... ainsi va la vie qui croît et prolifère..

Un, deux, trois, quatre, nous avons Tout !...

Ah les math !... Le calcul … ! Les équations !... Les inconnues !... Les variables !... Les dérivées !... Le premier, le deuxième, le troisième degré…  oui  tout ça et le reste !…  Vaste danse des chiffres et des symboles, florilège des nombres dont celui d’or …  Dors !...

A quoi bon aller si loin dans les complexités mathématiques quand Tout est déjà contenu dans le "UN" … oui dans le Un, tout y est déjà. Le "Un" est bien le plus grand des nombres, il les contient tous en puissance. Un universel, unitaire, totalitaire mais déjà divisible …oui, Un aussi dit visible…  Ah bon ! … Où tu le vois, toi ce Un, je ne vois que Des … des ceci, des cela et encore ci et encore ça !... des groupes, des ensembles … Mais d’abord, c’est quoi ce Un ? Je ne le vois pas, sinon des Uns ceci,  qui s’joutent aux Autres cela, mais de Un, unique, global et qui est le Tout, je n’en vois rien… Et puis le Un dudit Univers, n’est pas isolé et unique, il y a tellement d’univers dans notre monde !…
Mais lorsque que l’on parle d’univers c’est bien d’un Tout dont on parle, d’un univers qui comprend déjà tous les univers, quelles qu’en soient les limites, si tant est que le vaste Univers ait des limites.
Alors disons plutôt que le « Un » est primordial …

Avec le « Deux » c’est la première scission…  le Un s’est fait deux parts de lui-même…  Là, deux entités en présence s’étant démarquées l’une de l’autre, sont, intrinsèque dans une situation conflictuelle d’opposition, de polarité et, par extension, de complémentarité …
Le Deux est bipolaire, il est duel et complémentaire, De l’immuable Un, le Deux va lui permettre d’évoluer et de se reproduire.
Le Deux met en présence ce qui est diamétralement opposé, il est aussi le nombre de l’équilibre devant se réaliser, par exemple entre ce qui est en haut par opposition à ce qui est en bas, ou ce qui est à gauche par rapport à ce qui est à droite, ou encore, à ce qui est devant par rapport à ce qui est derrière.
Il est le premier nombre pair et, dans notre organisme corporel, le Deux est facilement remarquable tant en organes internes (viscères comme poumons, reins etc.) qu’en organes externes ou parties du corps …   (yeux, oreilles, membres supérieurs  et inférieurs  etc.)
Le Deux, par la nature de chacun de ses composants identitaires, est le chiffre de la comparaison ; la distinction manifeste apparaissant avec les deux sexes, masculin et féminin … Entités du «Être» à égalité, différentes et complémentaires  à la fois. Le Deux divise et rassemble, il est tension et attraction, il est source d’étincelles  point de départ d’une évolution et le fondement de ce qui sera un « moteur » pour la Connaissance …

Le Trois qui apparaît lorsque le Un se divise en 3 parties de lui-même est organisationnel. Entre ce que le Deux a séparé, le Trois vient créer un espace, un milieu entre ce qui se trouve de par le Deux, en polarité. Le Trois apporte une dimension créatrice et pour cela il organise. Ce qui était « chaos primordial » avec le Un, devient énergie avec le Deux et Formateur avec le Trois.
Il y a un monde d’en Haut, un monde d’en Bas et ce qui provient de l’un et de l’autre se répand et se fond dans ce Milieu sous forme de Vie intérieure .
Le graphisme du « 3 »  à ce titre, est intéressant. Si je dessine ce chiffre « 3 » en m’y reprenant à deux fois, on observe que, parti du haut, le mouvement arqué vers la droite , exécuté dans le sens des aiguilles d’une montre,  rejoint un même mouvement, lui aussi arqué vers la droite mais effectué en sens inverse des aiguilles d’une montre et, lui, provenant du bas.
Apparaissent 3 étages ou paliers  marqués par les extrémités de ces 2 courbes reliées ensemble pour, celle du haut, par la base inférieure et pour, celle du bas, par la base supérieure.
Allant plus loin dans le symbole si on dit que le segment d’une spirale se déroulant ( en haut) rencontre le mouvement d’une spirale s’enroulant  (en bas) on reste dans l’image d’un monde d’en haut (expansif ou spirituel) qui se joint à un monde d’en bas (concentrationnaire ou matériel) … Intéressant, ma foi !...
Le Trois est l’expression même du Divin, il se retrouve dans le Triangle Sacré dit équilatéral. Il est l’Ordre parfait qui organise : Considérez toutes les Triades existantes à commencer à ce qui se manifeste par tête, tronc et membres, s’agissant de l’apparence physique des êtres vivants animés et, en bout de chaine, de l’Homme …
La Tête modelée par des forces concentriques qu’irradient les forces rayonnantes
Le Tronc modelé à la fois par des forces rayonnantes et concentriques agissant de concert et sur le mode rythmique.
Les Membres modelés par des forces rayonnantes que tempèrent les forces concentriques

Résumons :
Un : Chaos
Deux : Tension
Trois : Organisation

Avec le Quatre apparaît la Conscience ou plus exactement la conscience humaine, qui s’accompagne de la soi-conscience…
Le Un se mettant en Quatre introduit l’ordre au sens terrestre. Le Quatre que l’on peut représenter par le carré apporte, la stabilité, le fondement de toute chose du monde matériel .  Quatre correspond aux éléments de ce monde (Air, eau, feu terre ) il  indique également les grandes directions spatiales  ( Nord  - Sud – Est - Ouest)
Quatre, support du monde physique fait que ce dernier devient repérable, dans le temps identifiable dans l’espace et ce, au niveau de chacun de ses composants classifiés dans les règnes ( Minéral – Végétal – Animal – Humain ), implique l’état de conscience qui se détache de l’être au niveau du règne humain, le seul à être conscient de sa propre entité, chez les règnes inférieurs, cet état de conscience est inhérent à chacun d’eux .
Le Quatre est le nombre qui représente par excellence le monde physique sensible.

Nous avons maintenant :
Un : Chaos
Deux : Tension
Trois : Organisation
Quatre : Conscience

Ces 4 nombres primordiaux donnent suite à tous les autres …
En effet si j’ajoute :
Un à Quatre, j’obtiens Cinq
Deux à Quatre j’obtiens Six
Trois à Quatre, j’obtiens  Sept

Sept étant nouveau jalon, si j’ajoute
Un à Sept, j’obtiens Huit
Deux à Sept, j’obtiens Neuf
Trois à Sept, j’obtiens Dix

Observons que nos quatre nombres étudiés, en s’additionnant, donnent Dix

En chiffres cela donne :
1 + 2 + 3 + 4  = 10

Dans cette série, les nombres jalons sont :
Le Un (1)
Le Quatre (4)
Le Sept (7)
Le Dix (10)

Constatez :
1 + 3 = 4
4 + 3 = 7
7 + 3 = 10

NB
En enlevant le « 0 » du chiffre « 10 » ne reste que le « 1 » UN
Avec les 3 premiers jalons : Un ajouté à Quatre ajouté à Sept font Douze (1 + 4 + 7 = 12*)
* Douze (12) étant aussi le nombre sacré, porteur des harmonies…

Le nombre est une réalité qui n’est pas seulement indice de quantité mais aussi en lui, porteur d'une qualité spécifique, c’est dans ce sens qu’il est parfois bon de méditer avec les nombres ce qui est alors très différent que de jouer (jongler) avec les chiffres …


Observons bien la Nature autour de nous, comme la Nature en nous-même, les Nombres s’y inscrivent parfaitement, de manière rythmique, et donc, sont particulièrement associés à la Vie …

Commenter cet article

JC 11/12/2018 01:09

Qu'en termes élégants ces choses-là sont dites. Mais moi j'en reste scié et tout est dit !

claudeleloire 08/12/2018 08:25

tu sais, on peut tout faire dire aux chiffres ... Plotin déjà philosophait sur le "un" universel et origine du tout surtout des sept milliards et demi d'humains qui à ce jour peuplent notre terre , une planète parmi toutes celles de notre système solaire ... qui est loin d'être unique ...
alors aux chiffres je préfère le "verbe" qui aide plus à penser ...
amitié .

Farfadet 86 08/12/2018 09:33

Certes Marie-Claude,
mais il faut néanmoins faire la distinction entre le Nombre et le chiffre ; le premier est une réalité, le second, le signe ou le symbole de cette réalité. Le nombre on l'envisage sous l'angle qualitatif, le chiffre reste au rôle du quantitatif.
Quant au verbe, il se met au service de l'ensemble pour effectuer toutes opérations qu'il complète avec le réflexion...
A chacun individuellement de savoir ce qui compte vraiment la valeur réelle du Nombre où la valeur symbolique du chiffre ?

domi 07/12/2018 13:18

je t'en serre cinq l'ami

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog