Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet
Le Farfadet à 80 km/h ...Le Farfadet à 80 km/h ...

Je n'avais pas expérimenté ; maintenant c'est fait !...

Eh oui, le Farfadet, il ne roule plus beaucoup mes amis... ceci tient à notre situation ; l'invalidité d'Annie mon épouse ne lui permet plus de sortir en voiture. La responsable, c'est l'hyperthyroïdie décelée en début d'année qui eut des conséquences désastreuses sur son hémiplégie occasionnant des troubles au niveau de l'équilibre et ayant rendu tous les transferts difficiles.. Bien sûr, un traitement fut mis en place et depuis cela va mieux mais pour les déplacements en voiture, c'est encore précaire, si bien que les courses, je les fais exclusivement au pays et ne circule donc qu'une fois par semaine pour aller au ravitaillement au super-marché route de Poitiers ne roulant donc qu'en bourg... Le reste du temps nous sommes à demeure.

Or, ce vendredi 19 octobre, j'avais un rendez-vous dentiste fixé depuis presque 3 mois au cabinet de Loudun... pour une extraction de 3 dents... la belle affaire !...

Mirebeau-Loudun ça représente 27 km (centre à centre) dont 24 en ligne droite axé Sud-Nord. Il fait beau en cet fin d'après midi et sur la D347 ça circule pas mal comme d'habitude sur cet ex nationale déclassée en départementale, reliant Poitiers à à Angers.

Donc, comme depuis Juillet la limitation de vitesse est fixée à 80 km/h sur toutes routes n'ayant voies à chaussées séparées, je me glisse dans le moule en surveillant mon compteur... mais ayant un régulateur de vitesse, je le programme à 83. Pourquoi cette vitesse, puisque c'est limité à 80 ?... Tout simplement parce que les compteurs sont optimistes et qu'en étalonnant on se rend vite compte qu'à 80 on roule réellement qu'à 76 km/H... en tous cas ; c'est ainsi sur notre 207 SW de 2010 qui, soit dit en passant, ne totalise que 45000 km au compteur...

Donc la vitesse ainsi programmée au régulateur nous voilà dans le flot de la circulation sur la longue ligne droite, l'aiguille du compteur maintenue un peu au-dessus du 80, roulant exactement à 79 km/h.

Je me rends compte que dans l'ensemble les automobilistes observent cette limitation, la voiture qui me suit a pris ses distances et, à  environ une trentaine de mètres, reste dans mon sillage en maintenant la même allure sur tout le parcours. Les camions eux, semblent aussi bien insérés dans le flot et se maintiennent à cette vitesse, je n'en rattrape aucun parmi ceux qui circulent au devant et aucun ne nous rattrape. On est dans le bon tempo, semble-t-il.

La côte de Dandesigny est "avalée" à 83 km/h, les 120 ch de mon VTI (essence) ont largement le souffle et le couple pour maintenir la cadence quelle que soit la déclivité. A la descente, par contre, il ne faut plus compter sur le frein moteur, le poids de la voiture l'entraînant vite au delà des 80... le 90-100, en 5ème est vite atteint si on n'y prend garde. Il faut toucher la pédale de frein, voire rétrograder en 4ème (ce qui désactive le régulateur)... ennuyeux cela !... Bon, j'use légèrement du frein pour ne pas m'emballer à des vitesses prohibées... parvenu sur le plat, je réactive le régulateur mais voici que je rattrape un véhicule qui semble se traîner... une Ford Mondéo laquelle roule à 70... pépère... et qui se maintient sans complexe à cette allure sénatoriale... je la suis un moment, de même que ceux qui sont dans mon sillage... mais cela, sur plusieurs centaines de mètres a tôt fait d'exaspérer les autres usagers car en pleine ligne droite, sans intersection, il n'y a aucune raison pour rouler si peu vite. et bien sûr, il y a des camions qui se rassemblent à se coller, derrière nous. Ayant effectué les règles de sécurité pour entamer une manœuvre de dépassement, rien n'arrivant en face, je m'élance et double la Mondéo du traînard... je ne suis pas le seul, car ceux qui me suivent en font autant. Bien sûr, le temps de la manœuvre je suis en infraction ayant atteint les 100 km/h pour me dégager en toute sécurité... je relève le pied progressivement...

 

Alors, je le crie haut et fort : Messieurs mesdames les conducteurs et conductrices, s'il vous plaît, sur une route à grande circulation, dans des conditions météorologiques le permettant, c'est à dire par temps clair et avec bonne visibilité, la chaussée étant sèche et dégagée, interdisez-vous de vous traîner à des vitesse inférieures par trop à celle autorisée, vous « emmerdez » les usagers qui vous suivent et risquez ainsi de provoquer des accidents en obligeant ceux qui sont derrière vous, à vous dépasser et les transporteurs de marchandises de gros tonnages à, eux aussi effectuer, cette manœuvre dangereuse.

 

NOUS ne SOMMES pas SEULS sur la ROUTE !... Du Civisme et de l'attention à ce que l'on fait et aux autres autour de soi, c'est cela conduire !...

 

Au retour, avec une canine et deux incisives en moins dans la mâchoire inférieure, un gros coton pressé entre le reste de ma denture, je reprenais la route en direction de Mirebeau et à cette heure de débauche, il y avait encore plus de circulation mais, dans l'ensemble, tout le monde circulait à 80... je n'ai pas observé de comportements accidentogènes.

 

Autre constat, ne dépassant pas le 80, il faut compter 5 bonnes minutes supplémentaires pour effectuer ce parcours de 27 km alors accomplis en 25 minutes ( du départ depuis le domicile à l'arrivée en centre bourg), soit à presque 65 km/h de moyenne.

Commenter cet article

domi 21/10/2018 19:07

débat bien actuel, depuis que c'est limité à 80 kmh j'essaie de rouler à cette vitesse mais mon vélo s'y refuse le fainéant ! ;-((

Marie-Rose 21/10/2018 17:58

Eh oui, si tout le monde roule à la même vitesse … pas de problème. Au bout d'un certain temps nous commençons à ne plus êtres aussi vigilants et nous avons tendance à nous endormir ! Bisous à toi et Annie, je pense à vous.

claudeleloire 21/10/2018 14:23

ce n'est plus un plaisir mais une contrainte désormais de rouler sur ces routes encombrées à n'importe quelle heure ... et dont la vitesse est de plus en plus limitée même quand elles sont dégagées ...
cinq mois d'attente pour ma consultation chez le dentiste ... pour un plombage ayant sauté ...
amitié

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog