Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86

A une semaine d’intervalle, nous avons suivi la deuxième émission de ce jeu télévisé qui remporte un franc succès sur FR3, ayant pour thème, la découverte de notre patrimoine vu du ciel. Après les châteaux de la Loire, cette fois-ci, nous survolons les territoires de l'ex région Basse Normandie, au Sud de la Seine...

Quel plaisir de revoir depuis les hauteurs ces sites familiers ; à nouveau, nous apprécions les séquences vidéo et les magnifiques plans images de ce beau reportage, que j'associe maintenant à des photos souvenirs personnelles car nous connaissons bien cette région pour y avoir séjourné de nombreuses fois.

Deux  Cartes postales du Mont Saint-Michel datant des années 70 - Avec nos amis venus de l'Isère, en 1985 - Autre carte postale  en perpective cavalière - Les pans vertigineux de la Merveille  - Dans le  chœur de l'église haute. Avec quelques de nos résidents en visite au Mont.                       Deux  Cartes postales du Mont Saint-Michel datant des années 70 - Avec nos amis venus de l'Isère, en 1985 - Autre carte postale  en perpective cavalière - Les pans vertigineux de la Merveille  - Dans le  chœur de l'église haute. Avec quelques de nos résidents en visite au Mont.
Deux  Cartes postales du Mont Saint-Michel datant des années 70 - Avec nos amis venus de l'Isère, en 1985 - Autre carte postale  en perpective cavalière - Les pans vertigineux de la Merveille  - Dans le  chœur de l'église haute. Avec quelques de nos résidents en visite au Mont.                       Deux  Cartes postales du Mont Saint-Michel datant des années 70 - Avec nos amis venus de l'Isère, en 1985 - Autre carte postale  en perpective cavalière - Les pans vertigineux de la Merveille  - Dans le  chœur de l'église haute. Avec quelques de nos résidents en visite au Mont.                       Deux  Cartes postales du Mont Saint-Michel datant des années 70 - Avec nos amis venus de l'Isère, en 1985 - Autre carte postale  en perpective cavalière - Les pans vertigineux de la Merveille  - Dans le  chœur de l'église haute. Avec quelques de nos résidents en visite au Mont.
Deux  Cartes postales du Mont Saint-Michel datant des années 70 - Avec nos amis venus de l'Isère, en 1985 - Autre carte postale  en perpective cavalière - Les pans vertigineux de la Merveille  - Dans le  chœur de l'église haute. Avec quelques de nos résidents en visite au Mont.                       Deux  Cartes postales du Mont Saint-Michel datant des années 70 - Avec nos amis venus de l'Isère, en 1985 - Autre carte postale  en perpective cavalière - Les pans vertigineux de la Merveille  - Dans le  chœur de l'église haute. Avec quelques de nos résidents en visite au Mont.                       Deux  Cartes postales du Mont Saint-Michel datant des années 70 - Avec nos amis venus de l'Isère, en 1985 - Autre carte postale  en perpective cavalière - Les pans vertigineux de la Merveille  - Dans le  chœur de l'église haute. Avec quelques de nos résidents en visite au Mont.

Deux Cartes postales du Mont Saint-Michel datant des années 70 - Avec nos amis venus de l'Isère, en 1985 - Autre carte postale en perpective cavalière - Les pans vertigineux de la Merveille - Dans le chœur de l'église haute. Avec quelques de nos résidents en visite au Mont.

Calvados et Manche : La Carte aux Trésors Normande...

Le Mont Saint-Michel, une vieille et merveilleuse connaissance...  

La première fois que je l'ai vu je devais avoir 6 ans, c'était en  Été 1950, j'étais en vacances chez la Tata de Dol, une amie de ma  mère, au cours de ce séjour nous n'avions pas manqué d'aller à Saint-Malo encore en reconstruction puis au Mont Saint-Michel.

La deuxième fois ce devait être au cours d'une sortie avec des camarades du CFPA de Caen en  Juillet 1969...

La troisième fois, c'était 10 ans plus tard avec mon épouse Annie et notre fille aînée Amélie, alors âgée de 2ans, au début du mois de Septembre 1979.

La quatrième fois en Juin 1985 avec tous nos résidents à l'occasion des 20 ans du Centre Saint-Martin d'Etrépagny.

La cinquième fois, cette même année 1985, en Août avec des amis venus de Grenoble pour passer avec nous une semaine de vacances pour découvrir les sites les plus caractéristiques de la Normandie

et Nous y sommes encore retournées plusieurs fois au cours des années 1990 à 2000, souvent pour faire découvrir à des jeunes Anglais et Allemands correspondants  de nos filles  en séjour linguistique, ainsi qu'à des stagiaires étrangers employés pour leur formation en sociothérapie au Centre Saint-Martin.

Le Mont-Saint-Michel, une destination touristique incontournable...

 

Le Camping "Les Salines" près de Riva-Bella. Le mobile-home. Promenade la plage à Riva Bella - En route pour la promenade à bicyclette - Sur la piste on roule au bord de l'eau ...  Restauration du char Centaur de Bénouville  - Tank Cruiser Cromwell  - Pegasus Bridge.Le Camping "Les Salines" près de Riva-Bella. Le mobile-home. Promenade la plage à Riva Bella - En route pour la promenade à bicyclette - Sur la piste on roule au bord de l'eau ...  Restauration du char Centaur de Bénouville  - Tank Cruiser Cromwell  - Pegasus Bridge.
Le Camping "Les Salines" près de Riva-Bella. Le mobile-home. Promenade la plage à Riva Bella - En route pour la promenade à bicyclette - Sur la piste on roule au bord de l'eau ...  Restauration du char Centaur de Bénouville  - Tank Cruiser Cromwell  - Pegasus Bridge.Le Camping "Les Salines" près de Riva-Bella. Le mobile-home. Promenade la plage à Riva Bella - En route pour la promenade à bicyclette - Sur la piste on roule au bord de l'eau ...  Restauration du char Centaur de Bénouville  - Tank Cruiser Cromwell  - Pegasus Bridge.Le Camping "Les Salines" près de Riva-Bella. Le mobile-home. Promenade la plage à Riva Bella - En route pour la promenade à bicyclette - Sur la piste on roule au bord de l'eau ...  Restauration du char Centaur de Bénouville  - Tank Cruiser Cromwell  - Pegasus Bridge.
Le Camping "Les Salines" près de Riva-Bella. Le mobile-home. Promenade la plage à Riva Bella - En route pour la promenade à bicyclette - Sur la piste on roule au bord de l'eau ...  Restauration du char Centaur de Bénouville  - Tank Cruiser Cromwell  - Pegasus Bridge.Le Camping "Les Salines" près de Riva-Bella. Le mobile-home. Promenade la plage à Riva Bella - En route pour la promenade à bicyclette - Sur la piste on roule au bord de l'eau ...  Restauration du char Centaur de Bénouville  - Tank Cruiser Cromwell  - Pegasus Bridge.Le Camping "Les Salines" près de Riva-Bella. Le mobile-home. Promenade la plage à Riva Bella - En route pour la promenade à bicyclette - Sur la piste on roule au bord de l'eau ...  Restauration du char Centaur de Bénouville  - Tank Cruiser Cromwell  - Pegasus Bridge.

Le Camping "Les Salines" près de Riva-Bella. Le mobile-home. Promenade la plage à Riva Bella - En route pour la promenade à bicyclette - Sur la piste on roule au bord de l'eau ... Restauration du char Centaur de Bénouville - Tank Cruiser Cromwell - Pegasus Bridge.

Ouistreham - Riva Bella ... Que de souvenirs !... Que de faits historiques !...

- NB : en italique * notes d'archives Wikipédia -

En 1993, nous acquérons un mobile-home au camping PRL "les Salines" à Colleville-Montgomery. Nous y allons les week-end où nous ne sommes pas de service de Octobre et y passons nos vacances D’Été jusqu'en 1996, année où nous le revendons.

Nous nous trouvions sur place, lors du cinquantenaire du débarquement en Juin 1994... Que de monde il y avait sur les plages célèbres historiquement où tant de soldats des troupes Alliées sont morts pour débarrasser notre sol français de l'occupant nazi. Depuis, pour nous et les générations à venir, c'est la liberté retrouvée, au prix du sacrifice de milliers de vies humaines, sacrifice immense envers lequel nous devons et devrons rester éternellement reconnaissant.

La zone d'Ouistreham était le lieu de débarquement désigné "Sword". On y associera le commando Kieffer, 1er bataillon de Fusiliers Marins Commandos (1er BFMC) commandé par le capitaine de corvette Philippe Kieffer. * Ces hommes étaient intégrés à la" Special Service Brigade britannique" au sein du Commando Interalliés numéro 10. Détachés au sein du commando britannique numéro 4 avant le D-Day. 177  d'entre eux se sont illustrés en participant au débarquement de Normandie, seuls représentants de la France à débarquer sur les plages, puis dans les combats qui ont suivi en Normandie.

Nous circulions souvent à bicyclette dans toute la région et c'était très agréable d'aller de Ouistreham à Caen en vélo accomplissant la route sur le chemin longeant le canal qui relie la mer à la préfecture du calvados. Ceci occasionne une promenade bien agréable puisque cette voie n'est réservée qu'aux piétons et aux deux roues.

En 2002, avec quelques de nos compagnons nous avons fait une escapade jusqu'à Ouistreham afin de profiter du littoral mais aussi de cette piste pour randonneur idéale pour nos cyclistes...

A mi-chemin, on arrive à "Pegasus bridge"...

Le Pégasus Bridge le 9 juin 1944. En arrière on remarque les planeurs des Ox and Bucks Read.

* Pegasus Bridge (pont Pégase) est le nom qu'a reçu, après les opérations du 6 juin 1944 pendant la Seconde Guerre mondiale, le pont de Bénouville en l'honneur des parachutistes britanniques dont le cheval ailé Pégase était l'emblème. Il est inauguré le 11 mars 1945. Il était situé sur le canal de Caen à la mer, en Normandie. Lors de l'opération Deadstick, élément de l'opération Tonga, le nom de code de la prise du pont était Euston .

Sa prise de contrôle par un coup de main des commandos britanniques, arrivés de nuit par planeurs, est un des hauts-faits du débarquement de Normandie le Jour J.
Il s'agit d'un pont basculant du type Scherzer. Initialement construit en 1935, l'original a été remplacé par un nouveau pont similaire mais plus long en 1994 (afin d'accroitre la largeur praticable du canal et de palier l'usure de l'original ; il est inauguré lors du cinquantième anniversaire du débarquement de Normandie). La longueur de la travée basculante est de 45,70 m. Le pont porte la route départementale D 514.

L'ancien pont, qui avait déjà été rallongé et dont le plancher avait été retiré, reste visible au Musée de l'Aspeg Pegasus Bridge & Batterie de Merville situé entre le canal et l'Orne.

Il doit ce surnom à un commando de la 6th Airborne Division (6e division aéroportée britannique) qui portait le nom et l'emblème du Pégase et qui était chargé de sa prise sous les ordres du major John Howard dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, dans la mesure où il représentait un objectif stratégique : détruit, il aurait isolé et privé de ravitaillement la division aéroportée britannique parachutée à l'est des plages du Débarquement ; resté aux mains des Allemands, il leur aurait permis de lancer une contre-attaque de chars d'assaut vers les plages.

Pendant cette opération, Herbert Denham Brotheridge, fut le premier soldat allié mort au combat le jour J et quatorze furent blessés.

Abbaye aux Hommes - Abbaye aux Dames - Chœur Église Saint-Étienne et nef  (Abbaye aux Hommes) - Nef Église de la Trinité (Abbaye aux Dames) - Au bord de la merprès d'un vestige de blockhaus - Photos prises en 1993 lors d'un sortie avec les résidents du Centre Saint Martin Abbaye aux Hommes - Abbaye aux Dames - Chœur Église Saint-Étienne et nef  (Abbaye aux Hommes) - Nef Église de la Trinité (Abbaye aux Dames) - Au bord de la merprès d'un vestige de blockhaus - Photos prises en 1993 lors d'un sortie avec les résidents du Centre Saint Martin Abbaye aux Hommes - Abbaye aux Dames - Chœur Église Saint-Étienne et nef  (Abbaye aux Hommes) - Nef Église de la Trinité (Abbaye aux Dames) - Au bord de la merprès d'un vestige de blockhaus - Photos prises en 1993 lors d'un sortie avec les résidents du Centre Saint Martin
Abbaye aux Hommes - Abbaye aux Dames - Chœur Église Saint-Étienne et nef  (Abbaye aux Hommes) - Nef Église de la Trinité (Abbaye aux Dames) - Au bord de la merprès d'un vestige de blockhaus - Photos prises en 1993 lors d'un sortie avec les résidents du Centre Saint Martin Abbaye aux Hommes - Abbaye aux Dames - Chœur Église Saint-Étienne et nef  (Abbaye aux Hommes) - Nef Église de la Trinité (Abbaye aux Dames) - Au bord de la merprès d'un vestige de blockhaus - Photos prises en 1993 lors d'un sortie avec les résidents du Centre Saint Martin Abbaye aux Hommes - Abbaye aux Dames - Chœur Église Saint-Étienne et nef  (Abbaye aux Hommes) - Nef Église de la Trinité (Abbaye aux Dames) - Au bord de la merprès d'un vestige de blockhaus - Photos prises en 1993 lors d'un sortie avec les résidents du Centre Saint Martin

Abbaye aux Hommes - Abbaye aux Dames - Chœur Église Saint-Étienne et nef (Abbaye aux Hommes) - Nef Église de la Trinité (Abbaye aux Dames) - Au bord de la merprès d'un vestige de blockhaus - Photos prises en 1993 lors d'un sortie avec les résidents du Centre Saint Martin

Caen n'est pas une ville ayant siège épiscopal, celui-ci se tient à 30 kilomètres de là, à Bayeux.  Ainsi à Caen deuxième grande ville de la nouvelle région Normandie (Regroupant la Haute et la Basse Normandie dont Caen était la capitale régionale) il n'y a pas de cathédrale mais des églises (Ville dite, comme à Rouen, aux 100 clochers). Parmi celles-ci, on retiendra  Saint-Étienne attenante à l'abbaye aux Hommes et Notre Dame de la Trinité attenante à l'abbaye aux Dames, des merveilles du style Anglo-normand réunissant des éléments d'architecture s'inspirant à la fois de l'art roman et de l'art gothique, une fusion finalement très harmonieuse. Voir les descriptifs de ces deux édifices en liens ci-dessous :

Commenter cet article

domi 29/10/2018 17:01

même aidée par tes archives ta mémoire est prodigieuse, bravo

eliane roi 29/10/2018 16:25

Ha le Mont St Michel ! merveilleuse citadelle de pierres ! Le mieux, pour l'apprécier et la photographier, c'est d'y aller au printemps ou à l'automne, lorsque les touristes en shorts et en tongues ne risquent pas d'être sur les photos. C'est très touristique, et comme à Venise ou à la cité de Carcassonne (ou à La Rochelle), c'est encore plus joli de prendre les petites venelles et sentiers non-touristiques, loin des boutiques de souvenirs vendant des objets fabriqués en Chîne. J'aime me perdre dans le marais poitevin loin des touristes, car c'est comme ça que je découvre des endroits paradisiaques, que les autres ne voient pas forcément ; par exemple, ils ont "curé" la Venise verte, du coup elle ne l'est plus (verte) et c'est dans des sentiers inconnus que l'on peut voir des endroits où les lentilles vertes sont encore présentes. Les touristes ne le voient pas. Je mettrai d'autres photos la prochaine fois que j'irai m'y perdre. Merci Farfadet pour cet article sympa.

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog