Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Automania, #Auto Saga, #Les clins d'oeil du Farfadet

Réédition d'un article initialement publié le 13/06/2018 à 12:40

...et de chanter : « Cigarettes, whisky et p'tites pépées... » ambiance de ces années là...

Oh ça fait longtemps que je ne fume plus... pourtant j'ai sorti de nos tiroirs des choses anciennes, ce cendrier pas ordinaire.

Çà fait un sacré bout de temps que ce gadget là demeure dans notre famille. Cela remonte à l'époque où mes parents avaient le garage à Lesparre en Gironde au début des années 50 et qu'il trônait sur le bahut ou sur la table de la salle à manger, mes parents étant encore fumeurs occasionnels. Ils ont cessé quelques années plus tard quand nous sommes arrivés à Mirebeau.

Voyage autour d'un cendrier...Voyage autour d'un cendrier...
Voyage autour d'un cendrier...

Eh bien ce cendrier, je l'ai donc connu gamin, et comme j'aimais bien les voitures j'appréciais de le voir dans notre environnement familier. Il a de l'allure n'est-ce pas ?...

Mais alors, que représente-t-il comme marque et modèle de voiture ?... Vous pensez bien que j'ai su très tôt répondre à cette question... et vous voilà à l'instant entrain de vous poser la même question attendant la réponse...

Ça va venir, petits curieux, petites curieuses, patientez encore un moment et admirez l'objet... belle pièce de collection ne trouvez-vous pas ?

 

Je ne sais pas si vous vous souvenez aussi de cette tendance, manie ou mode d'une époque où, ayant pris un pot dans un bar, à l'intérieur ou en terrasse, ou encore dans une brasserie, des petits futés marioles et sans scrupule, s'emparaient des cendriers (souvent des articles publicitaires) pour, chez eux, en faire la collection. Bien sûr, cela se faisait en douce, mieux valait ne pas se faire prendre...

Celui que je vous présente ici, je suppose qu'il provient du secrétariat du garage le thème justifiant cette appartenance à l'univers de la mécanique automobile.

Je me souviens une ou deux années avant que nous arrivions à Lesparre, dans l'appartement de la meilleure amie de ma mère, que j'appelais la Tata de Dol, rue du Ruisseau, Porte de Clignancout à Paris XVIIIe , il y avait, sur leur table de salon, un énorme cendrier en verre épais enchâssé dans une large bande de caoutchouc. Il représentait une roue de voiture avec son pneu de la marque Klebert-Colomb. un beau gadget publicitaire avec lequel j'aimais bien jouer en le faisant rouler sur le plancher au grand dam de la gentille Tata de Dol.

 

J'en reviens à ce cendrier gris-bleu représentant un joli cabriolet dans le style de ceux qui se produisaient à l'orée des années 50... Suivant ma mentalité de farfadet farceur et taquin, vous pensez-bien que sur les sites spécialisés en matière d'automobiles et aussi sur certains réseaux sociaux ayant pour thème les vie d'autrefois quand nous étions enfants, je n'ai pas manqué, publiant les photos que vous voyez ici, de jouer au devinette demandant aux internautes de donner la marque et le type de cette auto présentée en mode cendrier... J'en ai eu des réponses de toutes sortes avant d'avoir la bonne... et ça m’amusait bien de voir les gens sécher faisant toute sortes de propositions parfois pas très éloignée du moins par le style... certains s'imaginaient qu'il s'agissait d'un modèle de grand luxe, une voiture exceptionnelle... Que nenni leur répondais-je goguenard, il s'agit d'une marque de constructeur généraliste et d'une déclinaison en version cabriolet d'un modèle standard...

 

Et puis je l'avais aussi eu en miniature de chez DinkyToys comme sur la photo ci après... et voilà pour la réponse il ne vous reste plus qu'à lire les explications jointes...

 

Voyage autour d'un cendrier...Voyage autour d'un cendrier...

Il s'agit de la Simca 8 sport version cabriolet ...

Au salon de l'automobile de Paris en 1949, Simca présenta sa Huit à moteur 1200 et une Huit Sport. Cette nouveauté reprenait le moteur de la berline mais avec diverses modifications : taux de compression porté de 6,25 à 7,8, soupaes agrandies, vilebrequin mieux équilibré , des améliorations techniques qui augmentaient sensiblement la puissance du moteur passant de 40 à 50 ch. Toutefois, la Simca 8 Sport pesait plus lourd que la berline et ceci influençait ses performances, la vitesse maximale de 135 km/h était considérée comme inférieure à celles de ses concurrentes de la catégorie des 7CV.

La première Simca Sport du salon de 1949 n'existait qu'en cabriolet et ne possédait pas de clignotants. Ce modèle d'avant série fut amélioré dès le début de sa commercialisation et complété par un coupé en 1950 et disposaient toutes de clignotants sous les phares. En octobre de cette année là, un pare-brise bombé d'une seule pièces remplaça le pare-brise initial conçu en 2 parties.

A partir de 1951, la progression de la Simca Sport suivit celle de la nouvelle Aronde (Simca 9) succédant à la « Huit » Elle reçut une caisse monocoque et s'appela « Neuf Sport ». Elle se distinguait du modèle précédent par sa calandre en V à 3 aubages et par son pare-choc plus épais qui fit passer la longueur hors tout de 410 cm à 415 cm.

Au salon 1952, la Simca Sport s'affina en recevant une carrosserie ponton puis elle évolua encore au salon 1956 avec une nouvelle caisse à pare-brise panoramique, baptisée « Plein Ciel » puis « Océane » Entre temps, le moteur avait été poussé à 57 Cv, ce qui lui permettait d'atteindre une vitesse maximum frôlant les 140 km/H.

 

Dès sa première année d'existence, la Simca 8 Sport se distingua au rallye de Monte- Carlo en 1950. Les exemplaires de l'équipe Simca se placèrent en 3ème, 4ème et 5ème au classement général et gagnèrent les premières places des 2ème et 3ème catégories, ainsi que la Coupe des Dames.

 

Voilà donc autour de ce vénérable cendrier "Simca Huit Sport" quelques souvenirs qui, eux, ne sont pas partis en fumée...

Commenter cet article

Marie augreduvent 19/01/2020 07:33

Je me souviens de ce grand succès d'Eddy Constantine et ça ma fait plaisir de le réécouter. Pour la simca 8 Sport, elle charmait son public, je trouvais sa carrosserie très élégante, que de souvenir plein de nostalgie.
Merci pour le partage de tes souvenirs et garde bien ce joli cendrier
Bisous
Marie

Mo 17/01/2020 15:36

Je ne connais rien aux voitures. Je confonds même les marques de voitures modernes...
Mais j'aime bien les vieilles voitures en général. Et aussi les vieux cendriers publicitaires.
Bonne soirée,
Mo

manou 17/01/2020 10:13

Je n'aurais pas deviné la marque de la voiture :) ça t'étonne ? En tous les cas ce cendrier est un bel objet à conserver précieusement dans ta famille. Maintenant que tu nous le montres je sais que j'en ai déjà vu un, bien que... dans les années 50, j'étais haute comme 3 pommes mais j'avais un oncle, fan de belles voitures et je suis certaine à présent qu'il y en avait un chez lui...il fumait beaucoup ! Merci pour ce bel article

claudeleloire 17/01/2020 10:05

je ne change rien au commentaire original, et je fume encore puisque j'aime ça ...
amitié .

claudeleloire 13/06/2018 21:04

je faisais partie de ceux qui collectionnaient les cendriers sortis clandestinement des établissements de débit de boissons ;;; vaut dire qu'ils étaient beaux et originaux ... j'en possède encore quelques uns ... qui servent, nous fumons encore ... j'avoue qu'ils ont moins d'élégance que le tien !
amitié

domi 13/06/2018 17:13

Très bel objet à recycler en boîte à bonbecs car comme toi je ne suis plus adepte de l'herbe à Nicot

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog