Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les mots choisis du Farfadet, #Les facéties du Farfadet

Il n'y a qu'à tirer le fil …

 

Rode mots vies...

Ah que voilà un rôde âge
D'un mot heure reux rheu rheu !...
Où le ventilateur
N'a point éteint les bougies ...
L'habit aile ne tire
Le vil Brequin
Dans les cieux,
Car, sous différent ciel,
Si plane éther
Et ça t'élite ...
L'art rote à Sion
Bonne Gente ,
Quand on a le goût de ronds !...
Hanche ambre aère
Et Fait ce que pneu !

Farfautaux Zéro ...

 

L'amuse poète

Il joue avec les mots,
Et jongle avec leur sens ...
Ses vers sont les rameaux
D'une profuse essence !
L'image dépasse la photo,
En grâce et en aisance...
Je lui fais bas chapeau
A ce Poète des mots qui dansent !

Erra Tôt... jardinier des maux...

 

Amuse Tapi...

Et le tapis volant,
Magique et sans poussière,
N'avait besoin d'un moteur "Bernard"
De ceux qu'on poussait hier,
Pour franchir la cote !...
Marchands de Tapi,
Dans l'ornière,
Ont leurs essuie-bottes...
Heureuses les cavalières
Des gazons maudits
Qui s’y frottent !

Farfamot Quête ... 

 

Rime ailleurs...

Chacun crée son vers à soi …
Qu'il rime ou ne rime pas ...
Les verres où le poète boit,
Faut-il que leurs pieds, il comptoye !

J'en iambe ta poésie avec joie,
Moi le poète à la gueule de bois...
Parce-que cervelle éteinte*,
Jamais ne portera plinthe !

PS : * pourquoi n'éteindrait-on pas sa cervelle comme son poste de télé ?...

Farfabois

 

Pro cesse heure...

Si ce n'est un Pentium
Serait-ce un Core étranger ?...
Un procès Sir !...
Il faut que l'excroissance
Cesse de croasser !
Surtout sur un corps beau ...
Allons, qu'on ne sang tète,
Ne prenons pas l'AVC,
Pour des lentes ternes...
Et si Le poux, bat fort,
Point ne tomberont les cheveux...

Professeur Farfadha de Tyrmohadella

 

Stéréo...

Ah Colonnes !
Ô Parleurs !
Des si Belles,
Hérissent sons !
Pores et pics,
Sur ma peau,
Ces frissons,
Viennent des mots
Et des musiques,
De tes airs polissons...

Farfason

 

Du fond des âges...

Mathusalem c'est dépassé...
Depuis longtemps... alors ...
Faire de vieux os...
En tous cas, pas pour le zoo ...
Je préfère encore faire le zozo ...
Le temps qu'il faut,
Assez mais pas trop.
Vivre le cœur au Chaud,
Ouïr les chants d'oiseaux,
Les Farfadets aiment les bons mots...
Mais fuient les maux ...
Prendre de l'âge,
En restant sage,
Rire et sourire, c'est jamais trop …

Farfatemps

 

ô dents qu'emporte le temps !...

Une ballade hors baldaquin
Où ne dort plus le petit Quinquin,
Tout ça à cause de quenottes,
Qui se déchaussent comme bottes...
C'en est abcès !
Foin de ces dents !
Faisons procès,
Sans précédent,
A viles molaires !...
Pas de mots en l'air,
Mais maux en dedans,
Dentiers à faire...
Plus de mal aux dents !...
Sauf qu'en l'affaire,
Restons perdants ...

Farfadan autre descendant...

 

Mâchons maçons !...

Laissons le mât choir...
Ô dents qu'emporte le vent !...
Crâne ou caillou,
Ont bien le cerveau mou ...
Cœur de pierre,
Os laids,
Mettez en bièr
es,
Joies au palais !

Farfadan le van …

 

Table de l'aloi

Écrire dans la roche,
En l'être de feu...
Feu était un proche,
Mais pas un gueux...
Au lire on s'accroche,
Comme à son pieu,
Quand vous embroche,
Un rêve bien vieux...
Et moi pauvre mioche,
Qui a peur du leu,
Maintenant je pioche,
Dans ma tête en feu,
Qui sonne comme cloche,
Dans mes souvenirs bleus...
Allons Gavroche !
Scrogneugneu !
File-moi une taloche,
Pour redevenir preux !
Enfile tes galoches,
Pour filer jusqu'à Dreux !
On ne fait pas les poches,
D'un hère pouilleux !
Si je suis tête de pioche,
Je ne suis pas ténébreux...
J'aime tant ma brioche,
Qui ne me fait ventre creux,
Que même à ton approche,
Je reste bienheureux ...

Farfencroches qui se veut mélo dieux ... 

 

Quand le gris nous hante !...

Aigri ou grivois ?
Est gris ce qu'on voit ...
D'un gris convoi,
D'un jour sans joie...
Gris goût c'est l'effroi !
Grigri et on y croit !
Gris souris c'est peu courtois 
Quand Mistigri fait sa loi...
Et que le rat bout, gris,
Devant une boite d'anchois...
Grise mine n'a d'autres choix,
Qu'une épure sur papier de soie :
Un croque "hi" de minois
Ou un nu sous verre à soi.
Aigri ou en joie,
Gris seras, si tu bois...
Un matin gris à Courbevoie,
Vous souhaite un gris de bon aloi  !...

Farfagri de Fépalepoha

 

Critérium...

Allons ne faisons grise mine,
Surtout quand on revêt sa mine aux torts...
Aller ainsi au charbon,
On devient un boulet,
Mine de rien...
Vous voyez, avec la mine ça fuse hein !...

Farfardoise...

 

Pique et mouille...

Savoir et autorité
Devraient faire mon ménage...
Mais, la témérité,
A raison de leur usage ...
Doit-on alors se féliciter
De ne pas toujours rester sage ?
Point n'est besoin de se presser
Quand vient l'orage...
Laissons tomber la pluie,
Rafraîchissante à tous âges...
L'ortie pique,
La pluie mouille,
Et l'éclair luit...
Prenons risques
Ne restons nouilles,
Et vive le bruit ...
De nos hardiesses !

Farforty

 

Puis rouille...

Au passage du temps
Qui ne s'arrête jamais !...   
Permettez que je m'insère
Dans cet espace temps...
Faut-il laisser le temps plier,
Quand la mer est démontée ?
Le premier fut consumé,
La seconde remporta le sable...
Dommage pour le sablier
Qu'un grain mauvais soit passé !...
Nous reste qu'à contempler l’Éternité
Comme le templier...

Farfamolay

 

Poil au pied !

N'avoir la tête sous son chapeau,
Pour la poser dans ses souliers...
Serait-on mal dans sa peau,
En pensant à sa moitié, 
Confondant bas et haut,
Pour peigner ses doigts de pieds ?...

Farforteil ... une merveille !...

 

 

Commenter cet article

domi 06/04/2018 12:46

quelle verve, quelle imagination ; un peu long pour un blog, tu aurais du faire plusieurs parutions

claudeleloire 06/04/2018 12:42

chanter ainsi l'âge qui va, tout en humour, tout en mots, quel hommage ! le poète que tu es est bel et bien jeune dans sa tête surtout garde cette forme tout au fil du temps !
amitié .

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog