Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les facéties du Farfadet

L'Hiver n'en finissait pas et le Printemps s'est fait attendre. Février Mars copieusement arrosés ont gorgé les sols d'eau ... la terre bien humide constitue aujourd'hui un excellent terreau pour toutes plantes vivaces... d'autant que nous sommes passés, en peu de temps, de l' l'Hiver à l’Été avec les températures estivales relevées ces jours-ci...

Vous dire que dans le jardin du Farfadet, laissé en friche depuis l'Automne dernier, c'est la grande pagaille au niveau des pousses dans son herbage, ses carrés de plantations et surtout dans ses allées...

Avec un tel soleil, pas moyen de résister, c'est dehors qu'on attend le jardinier en herbe ... et d'herbes il en est à profusion, à tondre, et aussi des mauvaises à retirer...

Voilà donc trois matinées que je passe au jardin pour tenter de lui redonner un aspect plus enchanteur et surtout  moins broussailleux.... il y a du boulot ! L’après-midi, le soleil tape fort et le Farfadet reste prudemment à l'ombre dans sa maison... Et puis, il était un peu rouillé le Farfadet, voyez-vous...  la remise en route ce fut dur dur, surtout pour effectuer la première tonte d'une herbe haute et parfois drue en certains endroits.

A moi la binette pour sarcler, et la raclette pour éclaircir les allées... toudiou ! ça réveille les tendons dans les articulations et ça vous chauffe les reins mais en réalité, s'activer fait du bien ... allez Farfan-la-Tulipe au jardin  et tôt ce matin !...

Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées  que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort ! Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées  que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort ! Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées  que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort !
Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées  que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort ! Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées  que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort ! Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées  que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort !
Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées  que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort ! Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées  que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort ! Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées  que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort !

Pissenlits à profusion ont envahi plates-bandes, pelouse et allées que du soucis à se faire !... mais ça n'imprtune pas les tulipes qui émergent au-dessus de la marée jaune... ne "renonculons" pas devant l'effort !

Après quatre matinées de jardinage, deux tontes consécutives et moult coups de ratissoires, l'herbage est plus propre et les allées sont bien plus nettes mais il y a encore pas mal de turbin à fournir pour que tout soit au top ...Après quatre matinées de jardinage, deux tontes consécutives et moult coups de ratissoires, l'herbage est plus propre et les allées sont bien plus nettes mais il y a encore pas mal de turbin à fournir pour que tout soit au top ...Après quatre matinées de jardinage, deux tontes consécutives et moult coups de ratissoires, l'herbage est plus propre et les allées sont bien plus nettes mais il y a encore pas mal de turbin à fournir pour que tout soit au top ...

Après quatre matinées de jardinage, deux tontes consécutives et moult coups de ratissoires, l'herbage est plus propre et les allées sont bien plus nettes mais il y a encore pas mal de turbin à fournir pour que tout soit au top ...

Commenter cet article

Marie-Rose 22/04/2018 18:04

J'aime bien ce fouillis de plantes multiples à la sortie de l'hiver, la discipline ne règne plus, vite vite le soleil nous appelle ! Rassure toi Patrice ton jardin est encore beau. Les oiseaux chantent et se régalent de toutes ces graines qui volent au gré du vent. Bises

Christiane Malvoisin 22/04/2018 18:04

Un jardin spontané c'est tellement beau...!!!Patrice dame nature est décoratrice...!!!en sorte comme un jardin de curé....zigzaguez entre les fleurs et plantes indisciplinés....c'est original...un Farfadet doit aimer ces semences imprévues..
Amitiés

Marie-Rose 24/04/2018 08:21

Bravo... quand tu prends les choses en main ... c'est place nette ! Articulations à re-sort et bien allées, huile de coude, déverrouillage du corps, c'est reparti pour le marathon de printemps, prêt à sauter les haies bien taillées du Farfadet.

Farfadet 86 23/04/2018 18:18

Ah ce Farfadet qui n'en fait qu'à sa tête il ne vous a pas écoutées gentes dames car il a fait place nette dans ses allées et tondu deux fois son herbage le bougre

domi 20/04/2018 16:45

tu as pris de la peine, tu obtiendras un trésor

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog