Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour

Voilà un terme fédérateur …
Comme l’indique ce verbe, on ne rassemble que ce qui a été éparpillé, disséminé, égaré …
Le matin en se réveillant on rassemble ses esprits, au travail, on rassemble ses idées, pour aller à l’école on rassemble ses livres et ses cahiers et, à l’école, le maître rassemble ses élèves, à l’armée on rassemble ses troupes, le sportif rassemble ses forces, le berger rassemble ses brebis, et, dans le troisième âge, chacun rassemble ses souvenirs…

Oui, vite dit comme ça et sur ce ton, cela semble une boutade et pourtant, il ne se passe pas un jour sans qu’on ait à rassembler quelques choses : ses vêtements pour s’habiller par exemple, des personnes pour effectuer une réunion de travail ou une sortie, et le soir, ce qu’il faut comme denrées, à rassembler sur sa liste de course…

Nous vivons dans un monde fortement agité où les exigences sont telles que l’on est vite éparpillé dans des pôles d’activités très diversifiés, même pour nos loisirs, on se retrouve avec tant de possibilités qu’il faut faire attention à ne pas se perdre dans le fatras d’un emploi du temps surbooké… La façon de vivre moderne n’a rien de paisible et nous rend un rien schizophrène…

Parfois je me demande comment font certaines personnes  pour se concentrer et rétablir en elle le calme intérieur…  Oui, parce que pour rassembler ses esprits, par exemple, c’est indispensable de se "poser" … Le matin, au sortir du lit, cette opération se fait progressivement mais le soir, après une journée de travail,  les courses à faire, les enfants à s’occuper, le dîner à préparer et la télé qui vous « flashouille » les neurones à tout va … ce n’est vraiment pas la situation idéale pour se rassembler avec soi, puis avec les siens …

Non non, je ne prends pas ce sujet à la légère, bien au contraire, car, dans nos existences, nous sommes tellement éparpillés au niveau de nos impressions, de nos préoccupations, de nos  engagements et de nos activités qu’il faut nécessairement se poser, ce qui revient comme je le mentionnais plus haut à se rassembler avec soi, se retrouver en soi pour faire le point, puis souffler …
C’est certainement là que la méditation prend sa place … dans le calme au dehors de soi et, dans le calme, en soi …

Si il n’est pas toujours aisé de se rassembler en sa propre compagnie, il est encore bien plus ardu de rassembler les autres autour de soi, voire de les faire se rassembler … C’est là qu’il faut avoir à sa disposition des vertus fédératrices…Par rassembler, j’entends ici, mobiliser des troupes pour mener un projet précis et non provoquer un rassemblement autour d’une bonne table par exemple ce qui, dans ce cas, présente beaucoup moins de soucis pour rassembler du monde, c’est certain …

Le rassemblement est aussi le propre de la jeunesse, cette dernière adore, provoque, prépare et use des petits et grands rassemblements… les concentrations dit-on aussi. Une façon d’afficher son idéal fraternel et unificateur à vivre selon l’esprit communautaire, voire de faire front contre les traditions parfois sclérosantes et les rivalités de leurs aînés.

Le vrai sens du rassemblement tient au fait que celui-ci doit avoir une portée constructive. Les réunions qui ne sont pas d’amis, de famille ou de vacanciers, ont le plus souvent un but, un objectif particulier et conséquent dans l’avenir … De ce fait, celui ou celle qui rassemble se trouve investi d’une mission importante, il ou elle doit, au premier chef, connaître les impératifs et les raisons à l’origine, du rassemblement, de même que les attentes, et les résultats à en escompter…

A travers l’histoire, bien des rassemblements sont à l’origine de grands événements, de bouleversements, de changements profonds qui ont réorienté le cours de l’évolution…
On sait que les grands mouvements de foule, soulèvement du peuple, levée d’armées, quand ils ne sont pas porteurs d’une liesse populaire, le plus souvent, sont synonymes de troubles qu’il faudra du temps à surmonter…
Mais des groupuscules peuvent aussi être porteurs de grandes calamités…
Serait-ce une raison pour condamner les rassemblements ?

La nature humaine nous incline à vivre ensemble avec d’autres… Déjà notre division en êtres sexués en tant que mâle et femelle, nous conduit à nous unir entre homme et femme, ce qui procure déjà un rassemblement, lequel s’étendra aux membres de la famille…

Quoi de plus naturel que le rassemblement alors !…

Le fait est que, des rassemblements, il en existe des milliers, des millions mais dont les mobiles et le motif d’union, divergent parfois considérablement d’un groupe à l’autre … Les rassemblements peuvent aussi diviser les êtres humains,  en clans, en peuplades, en nations  et si les aspirations, les visées de ces groupes sont très différentes, alors il peut en surgir l’affrontement, la guerre …

Une autre question se pose : si un jour, tous les peuples de la terre venaient à se rassembler sous la bannière d’un même et unique idéal, n’y perdrions-nous pas notre individualité, ne deviendrions-nous pas moutons ? Quel sublime berger conduirait ce gigantesque troupeau ? Vers quels horizons et pour profiter de quelle manne ?

Rassembler … on n'a pas fini de gamberger ... ou plutôt de méditer …

Commenter cet article

Marie-Rose 10/05/2017 11:53

je n'ai pas de réponse .... ? Peut-être en observant la nature, la plante, avant la germination, un certain chaos, un éparpillement, se font avant de rassembler, de concentrer, ce qui sera le futur noyau, le germe de la plante et pourra sortir de terre et s'épanouir selon son idée de plante. Parmi la nature il y a toutes sortes de plantes : Il y en a qui nous ravissent pour leur beauté et leur parfum, d'autres qui guérissent, les mauvaises herbes. Toutes développent leur idée de plante mais toutes ont besoin des unes et des autres pour vivre. Elles ont également besoin des éléments : eau, air, soleil, terre. Tout cela est d'une grande sagesse. Bon après avoir dit ceci où en suis-je de la réponse ? Il m'est venue une petite idée mais je n'arrive pas à trouver de véritable réponse !.....

Farfadet 86 10/05/2017 11:55

Effectivement, Marie-Rose, c'est un bon exemple celui des plantes. si diverses en espèces et en caractéristiques tenant à leurs variétés. Toutes ont en commun ce qui se résume à la graine initiale. Diversité / Concentration... Qu'est-ce qui les éparpille et qu'est-ce qui les rassemble ? Voilà qui nous ramène à la méditation : Point / Cercle - Centre / Périphérie... Demeure le mouvement qui du centre va à la périphérie (jusqu'à l'explosion en apogée) et l'inverse, celui qui va de la périphérie vers le centre (Jusqu'à l'implosion en périgée) Pour la plante ce mouvement c'est l'éclosion à partir de la graine puis le retournement après mûrissement et diffusion des graines en profusion.

Marie-Claude Leloire 09/05/2017 19:04

à méditer en effet !
En général on se rassemble autour d'affinités communes, pour construire du neuf ... on se rassemble en manifestation de nos besoins, de nos colères contre un pouvoir qui semble nous oublier, on se rassemble entre amis et famille pour célébrer les grands moments de la vie ... chaque personne détenant du pouvoir veut rassembler sous sa bannière un nombre important d'adhérents à sa politique ... ce qui créera toujours des tensions entre les groupes différents ... en démocratie le nombre fait la loi ... en totalitarisme un seul les édicte ! d'où fière suis-je de vous, d'avoir éliminé Le Pen
amitié .

Farfadet 86 10/05/2017 11:53

Effectivement , dans cette situation là, avant de rassembler il fallait d'abord éliminer...
rassembler en séparant et sans désunir ... une sacrée équation !
Amitié à nos Amis Belges ...

Farfadet 86 09/05/2017 10:39

Demeure cette question : Comment rassembler sans créer des séparations, des frontières... sans diviser ?...

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog