Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Auto Saga
Bucolique Rosalie !Bucolique Rosalie !
 
Une splendide gouache pour magnifier la nouvelle Citroën "Rosalie"

Des trois marques de constructeurs généralistes qui nous restent actuellement en France, Citroën est la plus jeune. La fabrication d'automobiles de cette marque remontant à l'année 1919, ça va bientôt faire 100 ans.
Après Peugeot, le plus ancien puis Renault déjà réputé depuis le début du XXe siècle pour ses nombreux types de véhicules s'étant illustré lors des grandes compétitions sur route ou bien au cours de la grand guerre avec ses fameux taxis de la Marne, le nouveau venu va très vite s'insérer dans la junte des constructeurs et se hisser parmi les grands.
En une quinzaine d'année la réputation des autos de la marque au double chevron est telle qu'elle emporte de bonne part de marché sur notre territoire et même à l'étranger...
Il faut dire que l'entreprenant et jovial André Citroën père de cette nouvelle entreprise ne manque pas d'imagination tant au niveau de production de ses ateliers et usine qu'à celui de la commercialisation. Futé et perspicace, cet homme bouillonnant et ingénieux sait s'inspirer des idées de la concurrence et en améliorer les performances. Citroën fait de l’innovation permanente la spécificité de ses autos et le label de la marque.
 

Une Berline séduisanteUne Berline séduisante

 

En 1933 au moment de la présentation de la Rosalie, Citroën, en à peine 15 années de fabrication, en est déjà à une troisième génération de véhicules allant des célèbres et robustes 10HP et 5HP, aux endurantes 8 - 10 - 15 CV sorties cette année là, passant par les increvables et aventureuses C4 et C6 des croisières noire et jaune...
 

Une auto populaire et bourgeoise...Une auto populaire et bourgeoise...
 
 
Un encart publicitaire vantant les qualités d'agrément de conduite et de confort résultant de l'adoption du moteur flottant ( Brevet Chrysler)...


Les solutions techniques adoptées en grande série sont avant-gardistes, introduisant, sur chaque modèle, au gré des avancées : le châssis aux longerons et traverses à sections fermées en D, emboutis à la fois rigidifié et déformable grâce à l'adjonction d'une semelle plate, la carrosserie tout acier, le moteur flottant, les vitesses synchronisées et la roue libre. Une Citroën se doit d'être une voiture moderne, toujours tournée vers le futur... Cette empreinte établit de façon durable le sceau de la marque et la pérennise.

 

Du standing !...
Du standing
Bienvenue à bord !...Bienvenue à bord !...
 
Rouler en Citroën pour le conducteur et ses passagers doit être une expérience exaltante !
 
Salon 1932 : première présentation - un public curieux et enthousiaste...Salon 1932 : première présentation - un public curieux et enthousiaste...


C'est au Salon de Paris en 1932 que sont présentés les nouveaux modèles 8CV et 15CV. L'innovation par rapport aux C4 tient à sa carrosserie dite « mono-pièce », à sa boîte à deux vitesses synchronisés et à sa « roue libre » qui lui permet de se libérer de la motricité dans les descentes. (Attention plus de frein moteur !...)

Vitesse et endurance !...

Vitesse et endurance

Une réputation de fiabilité et de performances bien établie!...Une réputation de fiabilité et de performances bien établie!...

 

Techniciens et pilotes ... elle ira loin, vite et bien !...

Techniciens et pilotes ... elle ira loin, vite et bien

Le nom de Rosalie a été adopté dès 1931 pour les modèles de compétitions établissant des records sur piste organisés et parrainés par la marque d'huile moteur Yacco. En effet ces modèles aux carrosseries spéciales plus légères et plus aérodynamiques sont désignées comme Petite Rosalie s'inspirant de la chanson à la mode ainsi titrée à cette même époque. D'abord utilisée dans ce contexte des voitures de records l’appellation va s'étendre à toute la gamme des nouvelles Citroën en 1933 et 34, la nouvelle petite 8CV battant de nouveaux records.
 

L'expérience, ici, bien chevronnée ...

L'expérience, ici, bien chevronnée ...

Peu de temps après leur sortie, au cours de l'année 1933, les calandres des Citroën Rosalie s'ornent du double chevron, innovant cette disposition qui demeurera longtemps tout à fait identitaire de la marque. Un emblème fort que toute la génération des Traction qui succédera à la Rosalie, arborera avec panache.

 

Avenante et Bellissime...Avenante et Bellissime...
Une proue imposante au dessin sobre et chic, immédiatement identifiable


 
Caractéristiques techniques des Rosalies 8 CV 10 CV 15 CV



Conventionnel et éprouvé ...Conventionnel et éprouvé ...De la mesure et du poids en harmonie ...De la mesure et du poids en harmonie ...



 
Intérieur bien accueillant pour faire bonne route ...Intérieur bien accueillant pour faire bonne route ...

 

L'intérieur luxueux de la 15CV
Remarquez que l'ouverture des portières se fait à battants opposés...
à cette époque, gravissant le marche-pied, "on montait en voiture" et, inversement , "on en descendait"...

 

Des airs de Traction ...Des airs de Traction ...


Un cabriolet très Classe !...
 

De quoi personnaliser ses goûts...
Un riche panel de Carrosseries...
 De quoi personaliser ses goûts
 
Il y a de la place !...Il y a de la place !...
... auxquelles il faut ajouter cette limousine...

 
Elégance et harmonie ...Elégance et harmonie ...

Chic et Charme à la Française !...

 
Une renommée internationale !...Une renommée internationale !...

Rosalie à la courte carrière (1933 - 1938 / 38840 exemplaires commercialisés) mais tellement appréciée !... Surtout aux Pays-Bas !...

Commenter cet article

alpero 27/05/2017 09:48

J'ai toujours aimé le dessin des Citroën(s). Même à présent, alors que je n'aime pas vraiment l'aspect de ce qui se fait en automobile, je trouve qu'elles sont les moins laides...

Farfadet 86 27/05/2017 15:27

Bonjour Alain,
Tu as raison et je crois que le summum en matière d'élégance et efficacité fut la Traction tout à fait emblématique de la marque au double chevron ... Et la mécanique sous le "capot râle" ... lol
Oui la Traction rompait en style avec les poncifs classique de la carrosserie automobile encore inspirée par les véhicules hippomobiles ( Caisses carrées ou Landaulet = torpédo)
La Traction surbaissée est magnifique d'élégance et sa tenue de route en a fait une reine de l'asphalte ... j'adore les Tracions !
http://www.mirebalais.net/article-5485690.html

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog