Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet

Par les temps qui courent où l'actualité se cantonne à souligner l'indignité des hommes et particulièrement ceux de la classe politique, nous sommes donc submergés par les miasmes nauséabonds de moult conduites consternantes et de conflits hyper-violents qui endeuillent les peuples de notre Terre.

Alors, voyez-vous, chers internautes en visite sur ces pages, ça fait vraiment du bien de plonger dans d'autres univers et surtout, par le biais de la lecture, redécouvrir ce que l'âme humaine a de bon et de bienfaisant.

Il est des auteurs que l'on apprécie pour l'humanité qui se dégage de leurs œuvres où le positif l'emporte nettement sur le négatif, ce qui devient exceptionnel dans ce monde où le média pullule et dispense une manière de percevoir la vie à travers la lorgnette du pessimisme le plus déconcertant, étayé par l'ensemble des faits divers les plus pitoyables et abjects.

Christian Signol bâtit ses romans en exploitant le côté lumineux des personnages qu'il anime d'intentions louables ; des gens sachant surmonter les épreuves de la vie avec sérénité et sagesse. Ce ne sont pas des héros à la renommée transcendante, non, ce sont des femmes et des hommes lambda à la vie modeste mais non dépourvue d'engagements, de ténacité pour accomplir leur destin sans oublier de s'intéresser au sort de leurs proches, parents, amis, voisins et au besoin leur venir spontanément en aide

Des pages de vies à lire qui font du bien... Son dernier roman « Dans la paix des saisons » n'échappe pas à cette vision positive du monde même contemporain.

Rencontre entre générations… retour sur un passé qui semble révolu... choc entre cité et ruralité... avec Mathieu, Louise et Paul, dans les paysages reposant du Quercy, on se surprend à apprécier les soirées de Juin, assis avec eux sur le banc devant la maison. Ce sont de braves vieux qui causent peu mais dont chaque parole est bien pensée et, le plus souvent, porteuse d'apaisement.

Un espace pour se reconstruire quand la maladie vous a détruit.

En fait, il s'agit ni plus ni moins de savoir se poser et mieux se reposer, vivre de son environnement proche. S’imprégner, s'imbiber, respirer tout de ce que la Nature offre en pleine campagne : odeurs, couleurs, formes, épanouissements, vibrations et s'abreuver ainsi de la vraie Vie.

Tout est bien décrit, c'est beau, rassurant, merveilleux de simplicité, les dialogues sont aussi remplis de ce que le cœur humain recèle de meilleur quand l'Autre est aussi et devient encore plus important que soi.

Non ce n'est pas une histoire de "bisounours" comme se complairaient à le souligner ceux qui ne verraient là que mansuétude et chaleur humaine insupportable à qui n'aiment que « coups tordus » et complots ne pouvant qu'être la seule trame d'un scénario intéressant et probant en phase avec la vie qu'on imagine être proche des réalités de notre temps...

« Dans la paix des saisons » on retrouve un instant ce qui est devrait être important pour chacun de nous : le goût de l'autre qui vibre, éprouve, pense, parle avec l’intelligence du cœur.

Alors, parcourant ce roman, on est en chemin pour voir l'ensemble des tonalités d'un chant d'oiseau, pour entendre chaque couleur de l'arc-en-ciel, pour toucher l'onde scintillante de la rivière, pour goûter le silence rempli d'étoiles, pour humer la paix indicible d'un soleil couchant.

La Vie n'a d'autre âge que son éternelle jeunesse...

Commenter cet article

Marie-Claude Leloire 16/03/2017 19:26

tout l'essentiel de la vie ... un livre que je lirai sûrement !
amitié

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog