Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Romans - Nouvelles - Brèves
Pour une élévation et une vision approchante... de là à trouver ces deux articles dans un même magasin... faut déjà « tomber » dessus !...  Pour une élévation et une vision approchante... de là à trouver ces deux articles dans un même magasin... faut déjà « tomber » dessus !...

Pour une élévation et une vision approchante... de là à trouver ces deux articles dans un même magasin... faut déjà « tomber » dessus !...

« Alors là, ils vont comprendre que rien n’arrête le père Lulu, pas même un mur de 4 mètres de haut... non mais ! Me faire ça à moi, leur plus sympathique et discret voisin ! Une haie de thuyas, ça passe encore, mais une enceinte pareille me privant de la vue sur le paysage environnant ça c'est vraiment inadmissible ! »

A peine rentré chez lui, le brave père Lulu qui n'est pas hurluberlu et n'a surtout pas la berlue, déploie son échelle télescopique et l'adosse au mur mitoyen qui sépare sa propriété de celle des « Gachassin ». Jumelles en bandoulière, le voilà, d'un rolon au suivant, qui s'élève dans les airs. Parvenu au faîte du mur, il a de nouveau une vision panoramique sur le voisinage.

Justement les Gachassin se prélassent sur leur « bain-de-soleil », au bord de leur piscine. Monsieur en boxer-short, Madame en bikini... elle a enlevé le haut mais s'est mise à plat ventre...

« Allons mes jumelles, que je vois ça bien plus en détail... » il règle la focale...

La voisine se sentant observée, se redresse soudain, ses petits seins pointant du regard, le voyeur qui manque de tomber de son échelle.

- Ah non Monsieur Lumignon ! Vous n'allez pas recommencer avec vos séances de matage ! Avant, c'était entre les thuyas et aujourd’hui, vous voilà en haut du mur !

- Et à la jumelle ! Renchérit Monsieur Gachassin...

- Mais je …

- Mais je quoi !... Monsieur Lumignon ! Voilà un mois que dure cette comédie et que l'on vous surprend régulièrement en train de regarder chez nous, chaque fois que nous prenons notre bain. En voilà assez !... Que comptez vous découvrir comme cela ?

Le père lulu se sent démasqué : « Vite il me faut trouver une justification valable à ma conduite... voyons voir ... Ah oui … ceci me paraît tout à fait plausible... »

- Monsieur Gachassin, en fait, depuis que mon neveu, le petit Joachim est parti, je suis en quête de « Pots de Danone »... en effet...

- De quoi ?... De « pots de Danone » !... vous vous moquez de nous Monsieur Lumignon !

- C'est comme je vous le dis : des « Pots de Danone »... vous savez, ces petits êtres maléfiques ou espiègles, qu'on doit chasser, s'étant incrustés sur l'écran de son smartphone et, justement, mon petit Joachim m'a dit qu'il y en a de nombreux dans votre propriété... et tel que vous me voyez là, je suis en train de les localiser en les épiant à la jumelle avant de les capturer...

- Ce sont des Pokemons, Monsieur Lumignon et…

- Ah oui ! C'est ça, qu'il m'a dit mon neveu... des Pokemons, suis-je bête !... J'ai confondu avec « Pots de Danone », pardonnez mon erreur.

- Le problème, Monsieur Lumignon, est que pour les chasser, on n'a pas besoin de jumelles avec lesquelles on ne peut aucunement les apercevoir mais, comme vous venez de l'expliquer, d'un smartphone sur l'écran duquel ils apparaissent par incrustation et ce n'est pas l'instrument que vous semblez avoir présentement en main...

- Ah mais, je faisais un repérage Monsieur Gachassin et justement j'en ai aperçu deux avec mes jumelles, je vous jure que c'est vrai… tenez là, si j'ajuste mes jumelles, comme ça, j'en vois bien un gros et je vous assure qu'il est énorme le bestiau !...

Monsieur Gachassin suivant l'angle de visée, a tôt fait de localiser le dit bestiau...

- Mais dites-donc vieux vicelard, ce n'est pas un Pokemon, c'est un des deux fermoirs latéraux de la culotte de bain de mon épouse que vous avez dans le collimateur. Ah l'infâme bonhomme !... Je vais vous montrer moi ce que c'est qu'un Pokemon !

Vite, c'est le repli pour le père Lumignon... le repli on ne peut mieux dire, car l'échelle télescopique sans doute mal clipsée, se referme soudainement et le père Lumigon accomplit une brusque dégringolade de plus de 4 mètres... dans la chute, il s'est vilainement écorché le menton qui a raboté contre le mur. C'est Monsieur Gachassin qui l'aide à se relever ne manquant pas de lui filer deux formidables mandales…

- Avec trois dents en moins, votre menton en compote, et votre face cramoisie, Monsieur Lumignon, du coup, là, vous avez tout d'un affreux Pokemon, un Pokemon du bas de l'échelle et suffisamment imposant pour qu'on se passe de jumelles afin de mieux le repérer !...

Eh mais il n'avait pas tort, le père Lulu !... Y avait bien un Pokemon à cet endroit là !... Vont se nicher n'importe où, ces petites bêtes !Eh mais il n'avait pas tort, le père Lulu !... Y avait bien un Pokemon à cet endroit là !... Vont se nicher n'importe où, ces petites bêtes !

Eh mais il n'avait pas tort, le père Lulu !... Y avait bien un Pokemon à cet endroit là !... Vont se nicher n'importe où, ces petites bêtes !

Commenter cet article

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog