Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Romans - Nouvelles - Brèves, #Les escapades du Farfadet

En réponse au défi...

MERCI
proposé par lala

Justement non, vous n'avez pas le droit d'employer le mot merci ou ses dérivés (remerciement, remercier...) !
Ecrivez une lettre pour dire merci sans écrire merci.
Contrainte : entre 300 et 500 mots.

Cher Monsieur Genthy,

 

Vous dirai-je que je me sens honteux d'avoir oublié l'essentiel d'un savoir vivre honorable...

En effet, samedi dernier, alors que nous étions en « carafe » au bord de la route départementale menant à Cordes-sur-Ciel, vous vous êtes arrêté et nous avez été aussitôt secourable.

Aujourd'hui, rares, très rares, sont les personnes qui s'arrêtent lorsque, le pouce levé, on leur signifie notre détresse. Beaucoup passent et même certains accélèrent, tellement nombreux, sont ceux qui redoutent le traquenard.

Vous, avez eu la gentillesse, stoppant à notre hauteur, puis baissant votre vitre, de vous enquérir de nos malheurs. Une panne mécanique sans doute grave venait d'immobiliser notre berline.

Vous étiez accompagné de votre épouse, comme moi, de la mienne et ça vous l'avez immédiatement pris en compte. Il faisait une telle canicule que vous ne conceviez pas nous laisser ainsi en rase campagne.

Vous aussi, après de multiples tentatives pour redémarrer notre auto avez conclu que la solution la plus judicieuse était de faire appel à un dépanneur.

Alors, vous nous avez pris à bord de votre voiture puis conduits à la concession de Gaillac et, pour éviter que mon épouse reste à se morfondre dans le garage, vous l'avez emmenée chez vous pendant tout le temps nécessaire pour que notre berline soit récupérée puis remorquée jusqu'à l'atelier de réparation. Après une heure et demi vous êtes revenu avec elle et avez poussé l'amabilité jusqu'à nous conduire, vous-même, à Campagnac où nous séjournions en vacances, à 20 kilomètres de Gaillac, nous évitant ainsi des frais de taxi.

Nous étions sous le coup de l'émotion... et comme si cela était naturel, on vous a laissé repartir sans même vous offrir un verre.

J'ai honte de ma cuistrerie…

Sachez que je n'oublierai jamais votre geste, votre assistance spontanée si réconfortante et toutes vos marques d'attention au sort d'autrui. Cette lettre atteste, un peu tard et je le déplore vivement, notre profonde gratitude...

 

Annie, ma femme, se joint à moi pour vous témoigner à vous et à votre charmante épouse notre vive et sincère reconnaissance...

 

P. L.

En fait, ceci correspond à un événement réel ; c'était au mois de Juillet 2000, lors de nos vacances dans le Tarn. En lien-ci-dessous :

Commenter cet article

bob69 13/06/2016 11:22

merci ...Farfadet .

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog