Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Romans - Nouvelles - Brèves
Un poulailler réalisé dans les règles de l'art...

Un poulailler réalisé dans les règles de l'art...

Et pourtant, il avait compté jusqu’à vingt…, cest le temps imparti pour que, bloquant sa respiration en obstruant bouche et narines avec sa main, Maurice chasse les désagréables effets d'un hoquet particulièrement agaçant... et bien sûr, cet imbécile de René rit comme un malade à chaque soubresaut de sa glotte...

- Tu grandis encore Maurice !

- Oh , ça va !… Passe-moi plutôt cette planche... hic ! Et cesse de rire bêtement, si tu voyais... hic !... Ta face de lune... on dirait les fesses d'une vieille nudiste couchée sur le... hic ! ...flanc dans le sable de Montalivet …

René ne peut réprimer un nouvel éclat de rire...

- Ah Maurice t'es con, c'est pas possible ! Où vas-tu chercher de telles comparaisons...

- M.... ! René arrête de te bidonner comme ça, regarde, mais... hic !... Bon dieu regarde c'que tu fais !... Vl'a qu'tu piétines le pan de grillage … hic !... Derrière toi !

 

Cela faisait deux jours que Maurice et René, deux amis d'enfance, avaient entamé la construction de ce poulailler commandé par le père Laforge...

 

Et, Justement voilà le bonhomme ... une fois de plus, il vient traîner ses guêtres sur le chantier … Peut pas s'empêcher de venir voir si ça avance bien ce vieux rapiat …

- Ça va les jeunes vous en êtes où, là ?

- Eh bien vous voyez bien M'sieur Laforge on progresse, on va avoir bientôt terminé la claire-voie latérale … c't'un vrai dortoir pour poules de luxe qu'on vous confectionne là …

- Arrête donc de dire des conneries René … un.. hic ! dortoir à poules rien qu'ça !...

- Bah oui, Maurice, où crois-tu qu'elles vont se réfugier les p'tites cocottes juste avant que la nuit tombe ? Hein !... Quand tout se tait sous la ramure, que les peupliers frémissent dans l'air du soir, que les canards quittent la mare, que la lune en croissant fait coasser les grenouilles du marais aux reflets d'argent, que la chouette ulule dans le sous-bois, que …

- ARRETE ! Hic !...Arrête !

Le père Laforge, l'air parfaitement ahuri, contemple les deux compères qu'il a embauchés ...

- Dites-donc mes p'tits gars vous êtes pas là pour jouer aux poètes, j'aimerais bien que c'poulailler soit fini c'te semaine... parce que mes poules qui courent dans l'enclos aux cochons, c'est pas l'idéal ; pas plus que d'passer la nuit dans la soue auprès de la truie avec ses p'tits, ça les met plutôt en danger mes p'tites poules. Faut qu'ça avance là ! Hein !...

- Ah mais m'sieur Laforge on va vous le livrer à temps, hic !.. vot' poulailler trois étoiles avec salle à picorer, reposoir à étages pour poulettes endormies, sas anti-coq, hic ! Cases à pondeuses, et nursery pour couveuse, tout et tout et tout...

- J'y compte bien les gars !

C'est ça... pense tout bas Maurice, compte sur nous pour avoir ton maudit poulailler quand on sait que tu veux seulement y mettre les chiots que ton salopiaud de neveu n'est plus en droit d'élever dans son chenil fermé par les agents de la SPA. Des poules à canines et à poils, mon cul !... Hic !

Et puis quoi encore ?
Défi proposé par Jonas

Serez-vous assez déraisonnable pour relever ce défi ? Oui ? Alors, à vos claviers !
1) Votre texte doit commencer par la phrase suivante : « Et pourtant, il avait compté jusqu’à vingt… »
2) Les mots suivants doivent y être insérés : « dortoir, planche, lune, grillage, sable, enfance, danger ».
3) On devra y trouver la description d’un intérieur, quel qu’il soit, et d’un paysage nocturne.
4) L’un de vos personnages cache ses véritables motivations.
Bon courage !

Commenter cet article

Marie-Claude Leloire 12/06/2016 05:40

et bien dis donc voici un défi royalement relevé, on t'y retrouve poète assuré, à l'imagination d'un romancier, tout toi ça !
Formidable
amitié .

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog