Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour
Face à ses parents heureux et émerveillés, entourant le Michel Cymes, le petit Marvin a été sauvé d'une mort certaine, grâce au courage, à l'habileté et aux connaisnces pointues de médecins, de chirurgiens et d'un personnel soignant émérites.

Face à ses parents heureux et émerveillés, entourant le Michel Cymes, le petit Marvin a été sauvé d'une mort certaine, grâce au courage, à l'habileté et aux connaisnces pointues de médecins, de chirurgiens et d'un personnel soignant émérites.

Il y a des jours comme ça, à marquer d'une pierre blanche... des jours où sur nos grands écrans plats, les nouvelles du matin se confrontent à celles du soir et sont en totale opposition... des événements polaires à vous rendre schizophrène tant la contradiction des faits et des idées s'y rapportant sont aux antipodes de l'idéal humaniste en phase avec la Vie, le bon sens et la saine moralité.

  • Au premières informations du jour nous apprenons cet odieux et barbare assassinat à l'arme blanche d'un officier de police et de son épouse égorgée devant son enfant de 3 ans, perpétré par un exalté islamiste fou de vengeance et de haine... un événement meurtrier qui se déroule dans la foulée de l'ignoble massacre d'Orlando aux États Unis...

  • Le soir même nous pouvons suivre une émission particulièrement passionnante et enthousiasmante sur France 2 grâce à Michel Cymes qui nous retrace l'histoire de la pédiatrie à partir de deux opérations spectaculaire et innovantes. D'abord, à l’hôpital Necker, celle très à risque, d'un nouveau-né prématuré, Marvin, dont les intestins sont restés à l'extérieur, son abdomen ne s'étant pas refermé (Laparoschisis) puis celle hyper délicate et hautement technique, relevant d'une chirurgie lourde, de cette jeune fille de 15 ans, Julia, affectée d'une scoliose sévère.

 

D'un côté, délibérément, arbitrairement et sans la moindre retenue, on tue et abrège la vie de personnes innocentes pour qui rien ne laissait présager une issue aussi funeste, de l'autre des êtres humains vivement investis du secours et de l'assistance à porter à toutes existences, s'engagent dans un combat ultime et décisif pour maintenir la Vie et, mieux, l'améliorer au-delà de l’inéluctable.

Quel contraste entre barbarie abjecte et dévouement pour améliorer le sort de son prochain !

Quel immense écart entre méfaits porteurs de haine et œuvres chargées d'amour !

 

Que dire aussi, de ces casseurs dilettantes profitant des grandes manifestations du jour pour pulvériser sans raison les baies vitrés de ce même hôpital sous les yeux des médecins opérant à l'étage au-dessus, hôpital où est soigné l'enfant de 3 ans du couple de fonctionnaire abattu le matin ?...

 

Une violence aveugle, une barbarie incongrue... une poignée d'hommes devenant fous furieux, entraîne d'autres hommes dans leur acharnement à détruire, à anéantir tout ce que la civilisation, le progrès, les avancées sociales ont érigé depuis des siècles afin que l'homme vive toujours mieux parmi les hommes, sur cette terre prodigue et que nous malmenons à force d'égoïsmes...

 

Les religions tant décriées à cause de ce que leurs adeptes les plus sectaires et fanatiques perpétuent de plus odieux et immonde en leur nom, alors mises à l'indexe, en avons-nous donc oublié la mission primordiale, le sens véritable. Dieu aux visages divers, nuancés selon les dogme et les pratiques inhérents à chacune de ces religions distinctes, n'a jamais exigé qu'on l'idolâtre jusqu'à commettre des ignominies mais, l'invoquant, a surtout voulu que les hommes se respectent mutuellement et dispensent entre eux l'Amour qui est certainement le Don essentiel de ce Dieu fait à tous les êtres de la création et particulièrement aux Humains.

Et de ceux qui ne l'invoquent pas, ni ne se réclament de lui, il est, en leur cœur, assez d'Amour et de bon sens pour savoir que le devenir, le Salut de notre Humanité tient essentiellement à ce don : l'Amour inséparable de la Liberté qui s'en saisit également.

Commenter cet article

Marie-Claude 15/06/2016 20:40

Aimer ! Les hommes, la vie... et tout donner ...il en est qui ne veulent pas du tout de cela ... et ceux-là je ne peux les aimer !
Amitié

Alpero 15/06/2016 17:37

Il y a une chose dont le Bon Dieu a laissé à l'homme le libre usage, c'est la connerie grave, pas la simple bêtise.
A mon sens c'est un piège qu'il nous a tendu pour que nous puissions prouver notre appartenance à l'humanité.
Je dois être mauvais car je ne réussis pas à plaindre ceux qui tombent dedans, quel que soit le pretexte qu'ils utilisent.

Farfadet 86 15/06/2016 17:44

Bah oui mon cher Alain ...
Mais tu n'est pas si mauvais...
Tu ne vas pas jusqu'à dire : mort aux cons !...
Ne nous permettent-ils pas de nous distinguer d'eux ...
Favorablement ... lol

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog