Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour, #Les clins d'oeil du Farfadet

Une décennie à narrer ses « aventures » passées, à livrer ses pensées du moment, à décrire le va et vient de ses mouvements d'humeur, à déverser ses vagues à l'âme ou ses fous-rire, à laisser filtrer quelques secrets intimes, à faire part de ses aspirations, de ses coups de cœur, à partager ses souvenirs, ses points de vue, ses croyances, ses indignations, voilà ce qui serait contenu là, au gré des jours, des semaines, des mois et des années qui filent bien trop vite ...

 

Un blog pour soi ou pour les autres ? Telle est la question...

Oui, parce qu'en fin de compte, si l'on apprécie d'avoir des lecteurs, on prend aussi un certain plaisir à écrire... se mettre au clavier de son ordinateur pour faire du texte, ce ne doit jamais être une corvée mais un moment créatif et donc jouissif...

En fait, cela correspond aussi à une pulsion... l'envie d'écrire, de raconter, de formuler, d'exposer sa pensée et quelques pans de sa vie ou d'autres vies... communiquer ses intérêts, ses passions, peut-être pour en susciter d'autres chez ceux ou celles qui nous lisent ou, plus simplement, se poser des questions les transcrire sur la toile, pour, qu'à leur tour, d'autres s'en posent et parfois nous transmettent des réponses que nous n'avions pas envisagées et nous ouvrent alors de nouvelles perspectives...

Oui, un blog c'est aussi un lieu de partages et d'échanges, un outil de communication mais aussi un viatique pour qui le fait vivre et l'alimente en articles.

 

Par exemple, évoquer le passé par écrit, c'est mieux que de le relater dans une conversation, où l'on n'est jamais assez sélectif et précis dans le choix de ses mots que dans une narration où la description peut toujours s'affiner, voire se corriger. En écrivant, vous n'êtes pas « coupé » par une observation, une réflexion ou une interrogation, incongrue... vous êtes dans l'élan narratif qui remplit de caractères la page face à vous... Il en va de même avec une idée, un avis, un point de vue, que vous développez sereinement, loin des rebondissements impréviibles du bavardage et des aléas d'une conversation où vous avez moult occasions de perdre le fil de votre pensée... face à la page blanche, il y a ce que, vous passant par la tête, vous développez à votre rythme, d'abord sous le coup de l'inspiration et de l'émotion, puis sous celui de la réflexion, et de la recomposition... écrire puis se relire, phrase par phrase, vous demandant si cela est juste, bien exprimé, si cela correspond à ce que vous pensez et, un pas plus loin, comment cela va être reçu. Parce qu'à l'écrit, comme dans la composition musicale, on a la possibilité de mettre dièses ou bémols ; ce qu'exprimant oralement on le contrôle beaucoup moins bien, surtout lorsque les propos découlent d'un sentiment fort ou d'une émotion soudaine...

 

L'écrit doit suggérer, faire naître chez le lecteur des images, partant de vos propres mots, expressions et tournures de phrases, il compose le décor et l'action avec ses propres images. Une mise en scène pré-élaborée par l'auteur devient sa propre mise en scène chez le lecteur, c'est là toute la magie et je dirai aussi l'imagerie de l'écrit et de la lecture*... (les deux missions de la lecture* : distraire et instruire...)

Ainsi, nous confrontons nous à une discipline à double registre : celui de la constance à maintenir dans l'édition d'articles et dans le suivi d'éventuels commentaires puis, celui de la rigueur tenant à leur présentation par le biais du traitement du texte et de la mise en page comprenant aussi le choix et la disposition des illustrations...

 

Je dois dire qu'à ce niveau, overblog, plate-forme informatique et hébergeur de ce blog, parmi des centaines de milliers d'autres, grâce à une interface administrative performante et ergonomique, présente un excellent outil de mise en pages, facilement personnalisable, la rendant esthétique et attrayante pour l'auteur et, en tous cas, je pense, reposante pour le lecteur qui reste, lui, seul juge du contenu.

 

Au fait, s'agissant du contenu que trouve-ton sur ce blog : « Le Mirebalais Indépendant » ?

Pour le savoir, rien de plus simple que de consulter, en page d'accueil, la liste des « catégories » dans le widget à droite de la colonne des textes, où s'alignent les articles. Vous y trouvez 16 rubriques correspondant à autant de thèmes hétéroclites.

Oui, mon blog n'est pas un ensemble de pages Internet, spécialisé, axé sur une thématique bien déterminée, ciblant des internautes ayant affûté leurs recherches en fonction d'intérêts particuliers.

Comme vous pouvez le constater, « Le Mirebalais Indépendant » traite de sujets aussi diversifiés que des descriptions d'automobiles anciennes, des réflexions philosophiques, des récits de la grande et petite Histoire, des condensés biographiques, des essais poétiques, des monographies de monuments répertoriés ou pas, des résumés de lectures, des clins d’œil à l'actualité, des récit de voyages, etc.

La vie n'est-elle pas ainsi ?... En considérant que l'on ne fait rarement les mêmes choses au cours d'une journée, on constate alors que nos intérêts changent en fonction de l’enchaînement de ces activités, de même que les pensées que l'on y introduit mais aussi l'humeur, elle, encore plus variable...

Ainsi, de ne pas s'enfermer dans un thème précis et pouvoir écrire à propos de sujets très différents fut, pour moi, particulièrement important...

J'ai bien sûr des dadas et les autos en font partie mais aussi, les cathédrales, les voyages, la lecture, la pédagogie, la sociologie, la psychologie, l’histoire et l'actualité si bien que cela me donne souvent matière à conter, à décrire et à commenter...

Ah oui ! Il y a ce regard en arrière sur le passé... forcément, à bientôt 72 ans, du vivre, on a plus à évoquer qu'à espérer, faut être réaliste !...

Radoter... oh ça viendra !... Les plus taquins d'entre-vous diront que ça a déjà commencé... là, je leur laisse la responsabilité de leur appréciation ; je pense avoir encore l'esprit assez clair pour me souvenir de ce que j'ai déjà écrit et encore pas écrit dans ces pages, et ce que j’aimerai y publier à l'avenir...

 

Alors, m'en tenant à ce qui fut publié jusqu'à ce jour : 616 articles, ce qui fait 617 avec celui-ci, je compte bien continuer, parce que je suis loin d'avoir édité tout ce que je m'étais promis d'écrire et d'avoir épuisé ainsi les réserves de souvenirs et de préoccupations d'ordre historique, pratique ou intellectuel, pouvant entrer dans ces rubriques.

Reste la forme et le ton... constatant combien le pessimisme envahit notre monde présent, combien nos contemporains sont las et dépités par les événements de l'actualité dont les médias font sans cesse des gorges-chaudes, combien on oublie de positiver et de regarder dans la bonne direction, je m'engage, en toute modestie et selon mes humbles aptitudes d'écrivaillon, à ne publier que ce qui soulève l'enthousiasme, que ce qui fait sourire et rire, que ce qui fait l'éloge des bonnes volontés et des louables entreprises humaines, que ce qui suscite le Beau, le Bon, le Juste, comme par exemple, ce qui commence chaque journée qu'il nous est donné de vivre avec le lever du soleil et s'achève par son coucher, suscitant à chaque fois étonnement et ravissement...

10 ans de blog...

Commenter cet article

Marie-Rose 30/01/2016 09:53

Déjà 10 ans, oui le temps passe très vite.... L'écriture est mieux que la conversation comme tu l'exprimes si bien. De te lire est toujours un plaisir car les sujets sont vastes. Ton enthousiasme, tes coups de gueule, tes pensées toujours portées vers ce qui rehausse au lieu d'abaisser, sont vivifiantes. Bon anniversaire de tes 10 ans (je ne pensais pas que tu étais aussi jeune !...) Continue encore longtemps comme cela.

bob69 28/01/2016 17:44

ça s'arrose ! en tous cas , bravo et longue vie encore à votre blog .

Marie-Claude Leloire 28/01/2016 17:42

déjà quelques années que nous nous suivons mutuellement, pour le plaisir de se découvrir des sujets communs, des connaissances nouvelles (les voitures, les lieux non visités, ...)
mais toujours avec le même plaisir qui nous rend fidèle l'un à l'autre, continue à nous émouvoir par tes mots judicieux qui concernent la vie et le bonheur qui en découle
en toute amitié ;

Sifranc le correcteur 28/01/2016 01:46

Félicitations Farfadet, et continue comme ça,nous serons un jour les doyens d'OB. Amitiés de Sifranc

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog