Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour, #Les mots choisis du Farfadet

Quel beau raprochement fait ce jour  !

Chers Compagnons, qu'il est doux de vous évoquer comme ici, Thierry ...

 

Si c’était un des quatre éléments, ce serait surtout le Feu parce-que sa vie est un embrasement perpétuel fait d’enthousiasme.

Si c’était un dieu de l’Olympe, il agirait comme Hermès parce-que le désir de servir les autres donne des ailes à ses pas.

Si c’était un héro de roman, ce serait sûrement Gauvain plein de force et fidèle à son roi, courageux et sans  haine pour l’ennemi à maîtriser.

Si c’était un océan, on l’appellerait Pacifique parce-que ses combats n’ont d’accomplissement que dans la Paix à établir.

Si c’était un continent, on l’appellerait Asie pour l’immensité de sa sérénité et la confiance qu’il place dans chaque jour à venir de la vie.

Si c’était une saison, ce serait le Printemps qui fleurit son visage avec la joie qui, sans cesse, illumine son regard.

Si c’était un mois de l’année, ce serait Juillet pour sa force lumineuse qui fait mûrir l’espoir des plus belles récoltes.

Si c’était un arbre, ce serait un Hêtre bien enraciné, majestueux et robuste dont le bois est à la fois lisse et résistant pour y façonner de beaux jouets.

Si c’était une fleur, ce serait un Tournesol dont la lumineuse couronne de pétales n’a d’yeux que pour le chaud soleil d’Eté.

Si c’était un félin, ce serait un Guépard, à l’allure noble et racée, à la fois docile attentif et rapide pour être efficace.

Si c’était un poisson, ce serait un Dauphin souple vif ondulant et scintillant, aimant surtout la compagnie des hommes.

Si c’était un oiseau, ce serait un Goéland qui, tel que Jonathan, veut voler toujours plus haut pour, toujours plus, baigner dans la Lumière.

Si c’était un des 7 Nains, sans hésitation, ce serait Joyeux, parce-que tel le Lutin, aider et travailler lui procure un plaisir immense.

Si c’était un personnage de la Genèse, alors, ce serait Noé qui préserve toutes les espèces vivantes, a confiance en son Dieu, et cultive l’ardeur en toute action, jusqu’à l’Ivresse.

Et, dans la Bible Eternelle, ce serait le Bon Berger qui offre avec humilité la force de son Amour tourné vers le Bon, le Beau et le Vrai.

 

Et aussi, avec Thierry, Jean-François, Laurent, Pierre...

Hommes faits Enfants Sacrés...

Commenter cet article

Marie-Rose 23/03/2015 09:08

J'aime beaucoup ta façon de brosser la biographie, si poétique, de ces compagnons de destinée. La première fois que nous les rencontrons leur aspect physique nous paraît quelque peu étrange et nous avons parfois, un mouvement de recul. Après un certain temps passé en leur présence, leur physique s'efface pour faire place à leur âme, si belle et surtout pleine de bonté, sans arrière pensée. J'ai toujours ressenti tout l'amour qu'ils nous apportaient, pour moi c'était comme un rayon de soleil. En ce temps troublé par tant d'avidité, de penser à eux m'apaise, c'est comme une thérapie. Bise à toi et Annie

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Google traduction

Hébergé par Overblog