Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #La pensée du jour

Ce phénomène n’est pas nouveau mais a pris trop d’ampleur surtout sur les réseaux dits sociaux …

Il y a dans chaque classe, un, parfois deux, voire trois, souffre-douleurs « tête de turc » ou  bouc émissaire, qu’on n’aime pas, qu’on moleste gratuitement et régulièrement, qui subit les quolibets, les coups, l’indignité  parce qu’il ou elle n’est pas assez fort(e) pour résister à ces pressions de multiples élèves regroupés derrière quelques meneurs ou meneuses imposant leur loi de caïd, restant souvent dans l’impunité.

Un défaut physique, être quelque peu obèse, avoir un visage poupon,  montrer trop de timidité,  être trop effacé,  portant un nom pas courant, ayant un look à part, ou bien, jalousé pour sa belle apparence, ses habits plus chics, ou encore se trouvant le meilleur élève, alors catalogué comme intello boutonneux et pubère, sont autant de situations servant de prétextes pour mettre à l’écart celui ou celle qui sort des sentiers battus, se trouvant hors les nomes (bien confuses) admises par la majorité fade et triomphante…  Il suffit parfois de pas grand-chose pour se retrouver dans le rôle du souffre-douleur…

Que l’on se représente bien qu’aucun élève n’envisage de devoir un jour investir ce rôle… ce qui a pour conséquence que, se sachant nullement gros bras, quand un de leur camarade a été désigné arbitrairement par quelques leaders « grandes gueules » et bretteurs pour être la « tête de turc », aucun ne se présente pour défendre l’infortuné(e) copain ou copine ; au contraire, c’est toute la troupe ainsi « rassurée » qui suit les meneurs dans leurs exactions et prête main forte pour le ou la martyriser …

 

Hier soir, sur FR2 une émission spéciale de la série "Infra Rouge" suivit d'un débat avait pour thème  "le harcèlement à l'école" . Des témoignages bouleversants, des outrances indignes, il est grand temps de mener un combat contre ces propos et ces comportements inacceptables de la part d'élèves éhontés, dans l'école de la république. Toutes les écoles ne sauraient être des lieux pour cultiver la haine mais pour Apprendre le Vivre Ensemble.

 

Commenter cet article

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog