Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet, #Les mots choisis du Farfadet

Le 101ème Tour de France s’est terminé hier soir sur les Champs Elysées…

Cet événement unique renouvelé chaque Eté est une immense fête qui rassemble des millions de spectateurs enjoués sur le bord des routes de notre belle France. C’est un enchantement grâce aux reportages de plus en plus performants qui nous jettent au cœur du peloton, nous précipitent derrière les échappées et nous font survoler les magnifiques régions que traverse le Tour. C’est un assemblage d’images inédites, grandioses, palpitantes pour une redécouverte de notre riche patrimoine en compagnie de commentateurs enthousiastes et de coureurs cyclistes généreux dans l’effort… ils méritent bien cet hommage, eux et leurs rutilantes machines qu’on aime aussi appeler :  

 

 

La petite reine...

 

Que vous ayez, joie ou peine,

Sur la route, la fête bat son plein…

Liesse des foules, souveraine,

Sur le Tour, libère les freins !…

 

Voyez ce flot de couleurs

Qui ondule sur les chemins,

Le long ruban des coureurs,

Azur, jade, or et carmin !...

 

Oyez ces joyeux cliquetis,

Des chaînes sur les pignons,

Clameurs des grands et petits

Au passage du peloton !...

 

Sentez ce souffle puissant,

Cette aspiration qui exalte,

Ces longs ahanements,

Dans les montées sans haltes...

 

Sublimes bicyclettes !

Rayonnants sprinteurs !

Triomphe dans chaque tête !

Maillots à pois des hauteurs !

 

Jambes qui moulinent,

Bras rivés aux guidons,

Frémissent sur les machines

Qui chantent sur le goudron...

 

Et défilent les bornes,

Au cadencement des pédaliers.

Allure hors normes

De ces néo-cavaliers !...

 

Chevauchées fantastiques,

Grimpées en danseuse…

Ruissellent ces mécaniques,

Sur des pentes vertigineuses…

 

Explosent les compteurs !...

Pouls à cent-quatre-vingt,

On frôle le 100 à l'heure

Au-dessus des ravins !...

 

Surmonter ses douleurs,

Sous l’ineffable effort !...

Livrer ses sels et sa sueur,

Dans un fébrile corps à corps !...

 

Entre l’homme et le vélo,

La fusion est absolue.

Aux Sommets du mélo,

Porter son bicycle en alu !

 

Souffrances puis joies…

Tête dans le guidon,

Sur la sinueuse voie,

Refuser l’abandon !...

 

Ce qu’au passage du col,

Le coureur a en tête,

Courage faisant école :

Ne jamais quitter la fête !

 

Farfavélo

Mais au fait pourquoi : "'la petite reine" ?...  Voir ci-après en lien ...

Mais au fait pourquoi : "'la petite reine" ?... Voir ci-après en lien ...

Commenter cet article

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog