Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Les clins d'oeil du Farfadet

Faire des économies, éviter des dépenses superflus, éliminer les doublons, rassembler les compétences, recentrer les services, redistribuer les rôles, refaire la carte des régions pour en réduire sensiblement le nombre, tels sont les préoccupations actuelles de nos dirigeants au gouvernement. Une réforme à mener dans l'urgence pour réduire les déficits = réduire le nombre des parts du « gâteau » France ...

Et déjà sont proposés des rapprochements entre des régions voisines un assemblage qui constitue des grandes régions comme par exemple ce qui est encore hypothétiquement présenté sur cette carte …

Les fusions envisagées par le gouvernement ...

Les fusions envisagées par le gouvernement ...

Au-delà des hauts cris et protestations qui commencent à se faire entendre ici et là provenant des intéressés qu'on « marie »* comme cela, à la sauvette, se pose la question de l’opportunité d'une telle restructuration territoriale qui se veut source de somptueuses économies... on parle de dizaine de milliards d'Euros !...

Mais, Messieurs les technocrates et décideurs de grands plans nouveaux, comment faite vous pour nous annoncer une telle somme ? A partir de quels critères et de quelles données réalistes établissez vous un tel chiffrage ?… Cela reste du domaine de statistiques bien trop floues, qui n'ont rien de probant, c'est tout à fait hypothétique cela !.. Des comptes à dormir debout !...

Moins de services à approvisionner, moins de fonctionnaires à rétribuer … Mais au détriment de quels types de services, de quels restrictions d'équipements ? Au profit de quelles zones habitées ? Au détriment de quelles autres zones l'étant moins ?...

 

Il y a vraiment de quoi s'inquiéter car, en réalité, les besoins en services, équipements et améliorations et autres développements de ceux-ci, restent inchangés que ce soit dans une contrée ou dans une autre... Que l'on regroupe ces surfaces territoriales en en augmentant la superficie, ne change rien aux besoins existant déjà dans chaque lieu constitutif de ces régions mais, au contraire, les augmentent en même temps que l'étendue territoriale s’accroît. C'est une simple question de bon sens !...

Et pire, vous comptez pour cela réduire le nombre des conseils régionaux, regroupant les services, ce qui entraîne forcément une diminution des agents de l'état** à disposition du public, alors devenu bien plus important en nombre et réparti sur des zones dont les points opposés peuvent être distant de plus de 500 km !...

Moins de prestataires pour deux à trois fois plus d'habitants, quelle étonnante équation !...

Y aura-t-il des « antennes relais » à ces services ? Si oui, alors quel gain obtient-on par rapport à ce qui existe présentement ? Si non, on peut immédiatement envisager que les parties de ces nouveaux grands territoires les plus habitées seront mieux servies que celles aux confins ou moins populeuses...

 

On n'est pas loin de l'absurde ici, et j'ai bon droit de penser que cette nouvelle lubie de nos dirigeants, soucieux de faire des économies, c'est encore de la poudre aux yeux, de la gesticulation politicienne pour faire croire qu'on avance à grand coups de réforme...

 

Il y aura à prévoir tous les frais qu’entraînera une telle restructuration de nos régions : réinstaller les services dans de nouveaux lieux, (Hôtels régionaux qui devront être adaptés à la dimension territoriale s'étant accrue) les équiper matériellement et sans doute humainement pour fonctionner de manière efficace, re-baliser visuellement le territoire (pancartes aux nouvelles frontières – appellation nouvelles de ces régions etc...)

 

Non que je sois réac et systématiquement opposé à ce que des régions s'associent pour en former de nouvelles plus importantes, je pense qu'en dehors d'un conservatisme mesquin ou d'un chauvinisme régional, nos actuelles régions n'ont pas, dans ce cas de figure, à redouter une perte d'identité historique car, culturellement, rien n'empêche que chaque contrée très marquée par son passé conserve sa spécificité culturelle locale, folklorique, voire linguistique. Les Bretons seront toujours ceux qui vivent sur l'espace géographique actuel qui se nomme Bretagne, les Auvergnats, ceux vivant sur la part centrale, orientale et méridionale du Massif central etc. Dans l'esprit de nos dirigeants, il s'agit de créer des entités administratives plus importantes correspondant à des zones territoriales plus étendues ...

 

Il en demeure que je reste très sceptique s'agissant de cette nouvelle organisation administrative et absolument pas convaincu que ce regroupement de régions entraîne des économies de fonction conséquentes ni que la qualité des prestations de ces services alors recentrés, vouées à un mieux-être des citoyens, soit franchement au rendez-vous...

 

Monsieur le Président de la République, Mesdames, Messieurs les ministres, Vous aussi Présidents de Région, il y a d'autres urgences auxquelles il faut présentement répondre, d'autres combats à mener contre ce qui gangrène notre société : le chômage et les solutions à mettre en place pour le réduire en créant de l'emploi, en redonnant du travail aux citoyens qui en attendent ce qui leur permet de vivre, par la rétribution, et la dignité, par l'engagement dans la vie sociale active.

 

 

Et voici la dernière version de cette refonte territoriale en 14 région,  présentée ce Lundi soir à 21H ...

Oh Lands !... Toi, Président, qu'as-tu fait de ma région ?... Un nouvel espace semi-continental où de Chartres à Tulle marcheront les futurs pèlerins qui en suivant cette nouvelle carte se demanderont par quels dess(e)ins se compose-telle ?... Un Poitevin mélusé* ( Bah oui ! D'abord pipés, maintenant, les « d » sont jetés…)  *Du pays de Mélusine ...
Oh Lands !... Toi, Président, qu'as-tu fait de ma région ?... Un nouvel espace semi-continental où de Chartres à Tulle marcheront les futurs pèlerins qui en suivant cette nouvelle carte se demanderont par quels dess(e)ins se compose-telle ?... Un Poitevin mélusé* ( Bah oui ! D'abord pipés, maintenant, les « d » sont jetés…)  *Du pays de Mélusine ...

Oh Lands !... Toi, Président, qu'as-tu fait de ma région ?... Un nouvel espace semi-continental où de Chartres à Tulle marcheront les futurs pèlerins qui en suivant cette nouvelle carte se demanderont par quels dess(e)ins se compose-telle ?... Un Poitevin mélusé* ( Bah oui ! D'abord pipés, maintenant, les « d » sont jetés…) *Du pays de Mélusine ...

PS :

* Le mariage est très tendance chez nos dirigeants actuels : après le mariage pour tous, voici que l'on nous présente le mariage des régions …

** A prévoir des chômeurs supplémentaires ...

 

Il est grand temps de tourner la page avec cette 5ème République qui s'essouffle, ses politiques avides de pouvoirs et parfois englués dans de ténébreuses et indignes situations qui compromettent une bonne gestion de ce Pays lequel mériterait tant d'être mieux traité… Oui, là, il y aurait Vraiment matière à Réforme !

Commenter cet article

Marie-Rose 04/06/2014 09:18

Chouette ... tu te rapproches des normands question frontière... Avec toute cette poudre aux yeux pas étonnant que les lunettes se portent de plus en plus, nous sommes tous aveuglés. A chaque fois les vrais problèmes sont détournés par ce qui n'est pas nécessaire de faire de suite, à la hâte, n'importe comment. Le bon sens manque vraiment. Alors que la France croule sous la dette, les projets sont toujours de dépenser des milliards au lieu de faire des économies. Comme toi je n'arrive à ne plus rien comprendre des agissements de notre gouvernement. Bravo pour ton article, tu as mis le doigt sur toutes les questions que chacun pourrait se poser et qui nous échappent parfois, (nous les esprits un peu rêveurs) ton analyse est très bonne. Bise à toi et Annie

Farfadet 86 04/06/2014 11:33

Et dans "la Nouvelle République" de ce jour: un article qui évoque une éventuelle scission au sein de la région Poitou-Charentes...
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2014/06/04/Les-Charentes-vent-debout-contre-la-reforme-1933429

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog