Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Auto Saga

Suivant sa politique d’appellation de ses modèles par un système de numérotation à 3 chiffres avec « 0 » central, planifiée dès 1930, le constructeur sochalien a entamé ces nouvelles séries avec la 201. Cette auto de petite cylindrée se situant en bas de gamme, constitue l'architecture fondamentale à partir de laquelle va s'étoffer ladite gamme. 

Au début de ces années « 30 » nous sommes en pleine crise économique. Celle-ci a touché nombre d'entreprises. Parmi les fabricants d'automobiles, Peugeot ne s'en sort pas trop mal, ce constructeur ayant privilégié les modèles populaires à faible coût pour leurs réalisations et à prix accessible pour la clientèle. En ce sens, la 201 fonctionnelle  et robuste connaît un franc succès.

Pour répondre à la demande d'usagers plus huppés et exigeants, dès 1932, Peugeot présente une extrapolation de sa 201 qu'il baptise alors 301.

Avec ce modèle le constructeur sochalien rentre dans la logique de ses désignations de modèles qui veut que le premier chiffre indique l'importance du véhicule dans la série en cours. Ainsi la 301 est un véhicule plus grand, plus spacieux et plus puissant que son initiale la 201 faisant référence. Cette logique énumérative va faire recette et prévaut encore de nos jours...

Si dans l'avant guerre, les Peugeot du niveau 300 ne seront qu'une extrapolation d'un modèle de base pour se situer en gamme comme palier du niveau juste supérieur ou juste inférieur à son référent ( la 301 étant une évolution tournée vers le haut de la 201 alors que la 302 demeure une évolution dirigée vers le bas de la 402) dans l'après guerre, cette procédure appliquée encore en 1969 pour la 304 qui se trouve être extrapolation de la 204, changera du tout au tout avec la 305 qui sera un modèle unique totalement différencié de ses aînées tenant une place tout à fait identitaire dans la gamme. Il en sera ainsi avec tous les modèles du niveau 300 qui suivront : 306, 307, 308, 308 II.

Il faut comprendre que dans ce jeu des numéros, l'ensemble des séries 300 s'intercalant en toute logique entre les 200 et 400  représente en fait, la voiture moyenne qu'on désignera par « Compact »  à partir du milieu des années «  70 » occupant la place du juste milieu entre la petite berline (citadine) et la berline familiale (routière). Toutes marques confondues, ce niveau de gamme : voiture de taille et de puissance moyenne sera le plus prisé par la clientèle et donc celui le plus répandu sur l'ensemble des pays du vieux continent. C'est certainement dans ce créneau que la concurrence entre les constructeurs généralistes est la plus importante.

 

A remarquer qu'il n'y a pas eu de 303 laquelle dans les années 50 à 60 aurait pu prendre une place médiane entre la 203 et la 403. Il faut se souvenir que dans ces années d'après guerre les constructeurs généralistes se cantonnaient à ne produire que quelques modèles économiques à l'usage et robustes. Ceci tenant à la pénurie et aux restrictions qui subsistaient à la fin des années « 40 » mais aussi à la remise en état des chaînes de production et au développement de nouvelles. Il faut attendre le début des années « 60 » pour assister à une véritable envolée du marché automobile en même temps que les conditions d'achat à crédit deviennent de plus en plus accessibles pour un nombre croissant de foyers devant s'équiper d'un mode de transport autonome.

Il faut encore mentionner l'apparition de la 309 en 1985. Ce modèle n'a pas puisé ses gènes en "Sochalie", étant née des cartons des designers et des études des ingénieurs chez Simca-Talbot. Cette nouveauté venait juste d'être lancée sur les lignes de production à Poissy quand cette firme, en difficulté économique, a été rachetée par Peugeot qui exploitera donc ce projet abouti succédant à la Simca « Horizon » et le commercialisera avec l'appelation 309.

 

Ci dessous Photos des Peugeot du niveau "300", de la 301 D de 1935 à la 308 II SW de 2014

301 D 1935 - 8 CV  // 302  1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW  2014 - 8CV.
301 D 1935 - 8 CV  // 302  1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW  2014 - 8CV.
301 D 1935 - 8 CV  // 302  1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW  2014 - 8CV.
301 D 1935 - 8 CV  // 302  1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW  2014 - 8CV.
301 D 1935 - 8 CV  // 302  1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW  2014 - 8CV.
301 D 1935 - 8 CV  // 302  1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW  2014 - 8CV.
301 D 1935 - 8 CV  // 302  1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW  2014 - 8CV.
301 D 1935 - 8 CV  // 302  1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW  2014 - 8CV.
301 D 1935 - 8 CV  // 302  1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW  2014 - 8CV.

301 D 1935 - 8 CV // 302 1937 - 10 CV // 304 1970 - 7 CV // 305 1977 - 8 CV // 309 - 1986 - 7 CV // 306 1993 - 7 CV // 307 2001 - 7 CV // 308 2009 - 7CV // 308 II SW 2014 - 8CV.

Du début des années "30" à aujourd'hui, l'évolution dans le temps d'une série de modèles qui se situe le plus souvent en position centrale dans la gamme.

A noter que l'appelation "301" du premier modèle à l'origine de cette gamme a été reprise en 2012 pour désigner un modèle dérivé de la 308 initialement en carroserie bicorps, alors décliné en berline tricorps destinée au marché chinois. 

Il semblerait que que l'appelation "308" soit "gelée" pour se répercuter, sous ce numéro afin de désigner tous les futurs modèles de ce niveau de gamme...

 A suivre l'étude plus détaillée des modèles les plus anciens de ce niveau "300" ...

Commenter cet article

alpero 06/05/2014 12:48

Cher Professeur Historien,

J'ai quand même l'impression qu'après une longue période de numérotation logique, les gens de Sochaux font un peu n'importe quoi au niveau de l'appellation de leurs modèles...
Mais ça me gène pas vraiment, parce bien qu'ayant été propriétaire d'un 304D, je n'ai jamais été "peugeotiste" de cœur...
Moi, j'ai d'abord été Simca (d'avant peugeot) et Renault...
Je sais, Farfamobile, j'ai môvais caractère.

Amitiés, Alpero.

alpero 06/05/2014 18:34

la "gorde", mon rêve de jeune adulte... jamais réalisé, hélas !

Farfadet 86 06/05/2014 15:26

Tu as raison Ami Alpero, mais les nouvelles têtes pensantes du Directoire de la marque au Lion, ont une vision des choses que notre esprit rationnel n'envisage pas sous l'angle de leur logique laquelle est à des lieux de la notre...
Chacun fait son numéro aujourd'hui... de ce fait, on n'en retient plus qu'un seul pour ne pas le confondre avec d'autres... ceci pour ne plus se casser la tête en sollicitant son imagination ou en voulant être innovant...
Pour tout te dire, conscient que le système d’appellation des modèles Peugeot allait arriver à épuisement avec la série des "100" se terminant par "9" déjà entamé inopportunément avec la 309 en 1985, j'avais planché sur une évolution de ce type d’appellation avec numéros cher à Peugeot. Au cours de l'année passée, j'ai envoyé un panel de propositions à l'un des patrons du directoire de la marque au Lion. En réponse, j'ai selon la bienséance, été gentiment remercié et il m'a été spécifié que le système d'appellation des modèles Peugeot suivait une autre évolution...
Après tout de quoi me mêlais-je .. Soit ...

Pour en revenir à tes préférences concernant Renault, on célèbre cette année, le 50ème anniversaire de la R8 Gordini ... Toute une époque nous ramenant à notre jeunesse joyeuse et tumultueuse ...

Amitiés des farfadets

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

langues

 

Hébergé par Overblog