Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mirebalais Indépendant

Bienvenue à Mirebeau en Poitou.

"Le Passé m’est tellement Présent à l’esprit, qu’ici, il s’offre un Avenir… "
Parole de Farfadet.


Publié le par FARFADET 86
Publié dans : #Voyage en Grèce - Août 1970

Aujourd'hui aller en Grèce est tout à fait banal, accessible à bon nombre de personnes et réalisable dans des conditions de confort optimum et surtout, il est facile de s'y rendre en avion ce qui demande peu de temps.

En 1970, un tel voyage, n'avait également rien d’exceptionnel même si le nombre de touristes pouvant l'entreprendre était sensiblement inférieur à celui d'aujourd'hui.

L'accomplir en voiture n'avait également rien d'aventureux pour peu que l'on planifie correctement son temps de route et les étapes le ponctuant, en tenant compte du parcours choisi pouvant être exclusivement réalisé par routes terrestres ou bien mitigé en empruntant, en sus, les voies maritimes,

Mais l'effectuer en groupe de 6 personnes réparties sur deux voitures dont l'une totalisait plus de 140000 km au compteur constitue déjà un pari pas forcément gagné d'avance.

 

Effectivement, en ce mois d'Août 1970, entreprendre un tel voyage de plus de 8000 km aller et retour avec la Ford Anglia du Farfadet, constituait déjà une réelle gageure.

 

Alors, rien d'étonnant à ce que cette charmante auto ait fait des siennes au cours du voyage et participe par là aux rebondissements des émotions durant notre progression dont le récit fait largement écho. Les caprices de l'Anglia viennent pimenter à souhait les aléas du parcours alimentant les conversations et surtout les doutes quant à la tenue et à l'issue de cette longue randonnée.

En fait, elle a participé à temps plein, autant au folklore qu'au suspens...

Sacrée Bellinda !

Déjà au départ de cette "expédition" alors que nous démarions et quittions le Centre Saint-Martin sous les regards à la fois bienveillants et amusés de nos patrons, je me souviens de la mimique de Georges D. le directeur qui traduisait bien son sentiment de l'instant en voyant s'ébranler notre équipage, l"Anglia en tête, chargée comme une bourrique :  " Ils ne sont pas prêts d'arriver en Grèce, nos jeunes là !... le voyage va certainement être écourté faute à l'un de leur véhicule qui ne tiendra pas la distance..."

Et pourtant ...

Je dois avouer que je fus pas mal vexé que cette "vieille anglaise" là s'arrête et cale définitivement si près du but, à notre retour en France - nous nous trouvions alors, à environ 380 kilomètres d'Etrépagny - et ça, après avoir accompli une si long périple un parcours dépassant les 8000 km, ayant ainsi effectué la traversée de 6 pays à l'aller et au retour. J'aurais tellement été fier que ma valeureuse Bellinda rentre au bercail... mais bon, elle en avait assez de la route... elle a dit stop, et finalement elle n'a pas démérité... elle nous avait bien ramenés en France... n'était-ce pas l'essentiel ?...

Merci Bellinda !

Eh oui chers ami(e)s coéquipiers de ce voyage il vous en a fallu de la patience pour endurer les caprices de cette vieillissante auto, les râlantes et les inquiétudes de son truculent propriétaire conducteur au long cours... L'un et l'autre nous vous en sommes particulièrement reconnaissants ...

 

Il me faut maintenant infiniment remercier Anne-Marie qui a régulièrement tenu à jour le carnet de bord du voyage. Il a constitué une formidable mine d'informations pour rédiger le récit détaillé de notre périple

Chaque note mentionnée, chaque fait rapporté, chaque observation consignée, font resurgir avec netteté les instantanés, ces petites scènes quotidiennes, vécues à la fois par chacun et par l'ensemble du groupe. Voilà qui a fait sauter les pointillés entre les phrases concises du résumé de chaque jour, y substituant des souvenirs encore vifs. C'est une véritable plongée dans ces instants déjà bien loin dans le passé (48 ans) et qu'on savoure à nouveau Ce carnet de bord constitue le précieux fil rouge de ce voyage et de nos tribulations alors sublimement ravivées. Voici donc un temps de lecture où l'on se retrouve tous les six et où surgissent, rafraîchis et colorés moult anecdotes, des sites remarquables, des panoramas superbes, d'interminables rubans de route, des nuits aux mirifiques champs d'étoiles, des éclats de rires, des yeux embués par l'enchantement... un véritable film que l'on n'oubliera jamais. MERCI Anne-Marie !

Ce carnet et son contenu m'ont particulièrement aidé pour rédiger les chapitres de cette inoubliable aventure. Et, c'en fut bien une... dont, je crois, chacun des six participants, garde un excellent et inaltérable souvenir...

Ainsi donc ça méritait bien d'être partagé puis raconté et partagé une nouvelle fois sous cette forme écrite et illustrée avec nos photos (à l'origine des diapositives).

 

Merci à chacun de vous : Maguy, Anne-Matie, Roselyne, Daniel, Emmanuel pour vos contributions efficaces, votre confiance dans chaque membre du groupe, votre patience bienveillante et votre constante amitié qui ont illuminé ce voyage.

Quelques objets souvenirs du voyage : cartes routières d'époque - appareil photo du farfadet un "Balda Baldessa" non auto-focus ni reflex pour prises de vue en 24/36 - la cellule photo annexe pour régler la focale - les diapositives du voyage et le carnet de bord d'Anne-Marie. - A droite : la  radio de bord, mon poste à transistors "Radiola" qui lui aussi a fait partie du voyage...Quelques objets souvenirs du voyage : cartes routières d'époque - appareil photo du farfadet un "Balda Baldessa" non auto-focus ni reflex pour prises de vue en 24/36 - la cellule photo annexe pour régler la focale - les diapositives du voyage et le carnet de bord d'Anne-Marie. - A droite : la  radio de bord, mon poste à transistors "Radiola" qui lui aussi a fait partie du voyage...

Quelques objets souvenirs du voyage : cartes routières d'époque - appareil photo du farfadet un "Balda Baldessa" non auto-focus ni reflex pour prises de vue en 24/36 - la cellule photo annexe pour régler la focale - les diapositives du voyage et le carnet de bord d'Anne-Marie. - A droite : la radio de bord, mon poste à transistors "Radiola" qui lui aussi a fait partie du voyage...

L'Art grec un condensé de sculpture et d'architecture sublimé par la colonne et la statue comme ici Athena Parthénos.
L'Art grec un condensé de sculpture et d'architecture sublimé par la colonne et la statue comme ici Athena Parthénos. L'Art grec un condensé de sculpture et d'architecture sublimé par la colonne et la statue comme ici Athena Parthénos. L'Art grec un condensé de sculpture et d'architecture sublimé par la colonne et la statue comme ici Athena Parthénos.

L'Art grec un condensé de sculpture et d'architecture sublimé par la colonne et la statue comme ici Athena Parthénos.

Commenter cet article

eliane roi 07/09/2018 17:18

Merci Farfadet86 de m'avoir fait voyager ainsi ; excellente initiative que l'on voudrait bien voir dans d'autres blogs.............. Félicitations pour ce beau travail !

Maria-Lina 31/08/2018 18:38

Je ne suis jamais allée en Grèce, un magnifique pays, je croise les doigts!!! Bise, bonne journée toute douce!

Christiane Malvoisin 30/08/2018 10:17

Vous la Grèce ,moi Rome en 2CV......depuis le Val d'Azergue( Rhône) mais pas de notes ....mais des souvenirs et quelques diapositives,quelles belles soirées nous faisions alors en les regardant nos "diapos".On riait,commentait ,retournait en arrière...et on se disait,c'était super....vivement l'année prochaine pour une autre destination.....c' était avant...!!!!
Merci Patrice.

domi 30/08/2018 05:12

un beau récit vécu qui aura marqué l'histoire de ce blog

Profil


FARFADET 86
Sexe : Homme
À propos : Retraités depuis janvier 2005, avec mon épouse, nous étions accompagnateurs de personnes handicapées mentales, ceci pendant 40 ans, dans un Foyer de Vie, en Haute Normandie.

Archives

langues

 

Hébergé par Overblog